IoT : le français Actility s’attaque au marché chinois avec Foxconn

CloudM2MMobilitéProjetsRéseaux
IoT Internet of thing objets connecte
1 10 Donnez votre avis

La start-up Actility fournit sa plate-forme ThingPark au taïwanais Foxconn pour conquérir un marché chinois de l’IoT en forte croissance.

Membre de la Lora Alliance, le français Actility entend assurer son développement à partir de son protocole LPWA (low power wide area) dédié à l’Internet des objets (IoT). Et particulièrement sur le marché asiatique. La start-up française a annoncé un partenariat stratégique avec Foxconn, notamment connu comme l’un des principaux fabricants taïwanais des iPhone d’Apple.

Actility va fournir sa plate-forme ThingPark de conception d’objets connectés à Foxconn. Rappelons que les relations entre les deux entreprises remontent à plus d’un an quand Foxconn s’est invité en tant qu’investisseur d’Actility lors du tour de table de 22 millions d’euros. Doté d’une suite de solutions IoT, ThingPark China permettra au fabricant taïwanais de concevoir des objets connectés de bout en bout, des capteurs aux solutions Saas ou sur site en passant par les passerelles de communication et la gestion des réseaux. La mise en production est programmée pour le troisième trimestre 2016.

Une opportunité sans aucune autre

Cet accord donne aux deux partenaires la capacité de répondre au développement massif du marché chinois en matière d’objets connectés. « La Chine est une opportunité comme aucune autre pour le marché de l’IoT, déclare Mike Mulica qui a pris la direction d’Actility en mai dernier. Sa croissance est de 30% par an et un tiers des 15 milliards d’objets connectés dans le monde en 2020 sera en Chine. » De son côté, Fang-Ming Lu, vice président exécutif de Foxconn, considère que ce partenariat « nous permettra de capitaliser sur les immenses possibilités offertes par l’ère de l’IoT ». Selon lui, « l’IoT a le potentiel de transformer les villes, l’industrie et les transports, ainsi que la façon dont nous vivons et travaillons ». Pas moins.

Les premières solutions qui sortiront de ThingPark China viendront d’ailleurs alimenter les villes connectées (smart cities). Les objets communicants serviront à fournir des services de mesure de pollution de l’air et de l’eau, de gestion de trafic routier ou de mesure de bruit. Suivront des solutions de gestion d’énergie, d’optimisation industrielle et de e-santé. Un marché immense et incontournable, donc, sur lequel Actility est bien parti pour se positionner durablement.


Lire également
145 milliards de dollars d’investissements dans l’IoT en 2016
Samsung investit 1,2 milliard de dollars dans l’Internet des Objets
Les conseils d’Identicar pour un projet IoT sans sortie de route

crédit photo © a-image – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur