IoT : plus de 2,5 milliards de connexions cellulaires d’objets en 2025

ComposantsM2MMobilitéPoste de travailRégulationsRéseaux
IoT Internet of thing objets connecte

Les secteurs de l’automobile, des utilities et de la sécurité occuperont près de la moitié des connexions IoT cellulaires.

Si tous les objets ne seront pas connectés aux réseaux cellulaires, leur multiplication va néanmoins faire exploser les lignes sans fil de l’Internet des objets (IoT). En 2025, pas moins de 2,4 milliards d’objets communiqueront avec les systèmes par les réseaux cellulaires, selon les prévisions que Strategy Analytics expose dans son dernier rapport en date (« IoT Cellular Connections by Industry Vertical, Bandwidth and Region »).

Les usages professionnels seront prédominants dans la connectivité par voie hertzienne des objets communicants. Les secteurs de l’automobile, des services publics de voirie (utilities) et de sécurité compteront à eux seuls pour près de la moitié (plus de 46%) des 2,4 milliards de connexions à venir dans moins de 10 ans.

Richesse de l’offre ou risque de confusion

Une connectivité qui s’accélère avec la richesse de l’offre. « Avec l’industrie qui se concentre vers 5G et l’offre à faible consommation de la 3GPP (l’association de standardisation des technologies mobiles, NDLR), telles que LTE Cat M1 et NB IoT, couplé à une variété de plateformes de connectivité, il y a beaucoup de choix pour la connectivité cellulaire IoT et les perspectives n’ont jamais été aussi brillantes », se réjouit Andrew Brown. Le directeur de recherche Entreprise et IoT de Strategy Analytics tempère néanmoins ses ardeurs en estimant que cette richesse de l’offre risque de « créer une confusion pour les clients en regard des technologies à employer selon les cas d’usages ».

Pas de quoi décourager les entreprises. Notamment celles d’Asie-Pacifique où se concentrera l’essentiel du marché avec pas moins d’1 milliard de connexions pour l’IoT attendues en 2025. Suivie de l’Amérique du Nord et de l’Europe occidentale. A elles seules, ces trois régions représenteront 75% des connexions cellulaires d’objets.


Lire également
Plus de 66 millions de connexions pour l’IoT industriel en 2017
Nokia, Qualcomm et GE jettent l’IoT industriel dans un réseau LTE privé
Objets connectés : Cisco Jasper fonce sur le NB-IoT

crédit photo © a-image – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur