IoT : Qualcomm finalise la création de RF360 avec TDK

4GComposantsMobilitéPoste de travail

Qualcomm va associer les filtres micro accoustiques de TDK avec ses composants de radiofréquences pour répondre aux besoins IoT de la 5G.

Qualcomm finalise la création de RF360 Holdings Singapore PTE. Ltd. (RF360 Holdings). Cette nouvelle entité, annoncée début 2016 avec TDK Corporation, vise à assurer la production de modules et filtres de fréquences radio destinés aux systèmes intégrés. Les smartphones, tablettes et autres terminaux mobiles en premier lieu mais aussi en direction du « segment de marché en forte croissance » que constitue l’Internet des objets (IoT), notamment à travers les applications pour l’industrie automobile et plus largement l’informatique connectée (drones, robotique…).

RF360 Holdings récupère l’unité RFFE (RF front-end) de Qualcomm et l’activité entreprise SAW (surface acoustic wave) de TDK. Concrètement, la nouvelle structure produira des composants qui associeront les technologies de traitement du signal radio de Qualcomm (3G, 4G et bientôt 5G) aux filtres micro acoustiques développés par TDK (surface acoustic wave (SAW), temperature-compensated surface acoustic wave (TC-SAW) et bulk acoustic wave (BAW)). Sans oublier son savoir-faire en technologies de packaging des composants et d’intégration électronique. L’idée étant de produire des modules toujours plus compacts et le plus intégrables possibles dans les objets connectés de demain. RF360 devrait également se développer sur les marchés des capteurs, MEMS (systèmes micro électromécaniques), des batteries et des chargeurs à induction.

Option d’acquisition totale

L’entreprise singapourienne aura son siège social à Munich en Allemagne avec des bureaux, centres de R&D et unités de productions en Europe et Asie. RF360 emploie plus de 4000 salariés dans le monde. Elle sera dirigée par Christian Block en tant que vice-président senior et directeur général de RFFE chez Qualcomm Technologies (dont RF360 est la filiale). Il occupait précédemment le poste de directeur général de TDK SAW Business Group et de directeur technologique de EPCOS, la filiale de TDK qui détient 49% de RF360. Détenant le reste du capital (51%), Qualcomm dispose d’une option pour acquérir l’ensemble de la co-entreprise dans les 30 mois qui suivent la finalisation de la création de FR360. Une opération évaluée à 3 milliards de dollars.

Qualcomm se met donc en position de répondre à l’explosion attendue des objets connectés, notamment avec l’arrivée de la 5G. « L’expansion continue de la communication mobile dans de multiples industries et le déploiement sans précédent de technologies 4G multi-porteuses qui atteignent maintenant plus de soixante-cinq bandes de fréquences pousse les fabricants de solutions sans fil à atteindre des niveaux plus élevés de miniaturisation, d’intégration et de performance, en particulier pour la radiofréquence, souligne Cristiano Amon, vice-président exécutif chez Qualcomm Technologies. La 5G augmentera encore plus le niveau de complexité. À cette fin, la capacité de fournir à l’écosystème une solution véritablement complète est essentielle pour permettre à nos clients de fournir massivement des solutions et à l’heure. » Et s’accaparer une partie d’un marché qui se chiffre en milliards de dollars.


Lire également
La 5G en ligne de mire de Qualcomm
Menacé de toutes parts, Qualcomm déçoit sur ses résultats
Un module Qualcomm pour gérer l’ensemble des fréquences mobiles


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur