Améliorations pour les iPhone 7 et refonte pour la Watch 2

MobilitéOS mobilesSmartphones
3 3 Donnez votre avis

L’iPhone 7 et la seconde génération de Watch sont là. Des produits qui innovent dans plusieurs secteurs. Une double bonne surprise. Mais où sont les nouveaux iPad et Mac ?

Salle comble pour la conférence de rentrée d’Apple. iPhone, iPad, Watch, Mac et nouveaux OS : les attentes sont nombreuses. Et Apple ne les a pas (toutes) déçues. Même s’il aura fallu (comme il se doit) attendre pour les annonces matérielles, qui sont arrivées (comme il se doit) après les annonces secondaires de la firme. En maître de cérémonie, Tim Cook, le patron d’Apple… comme il se doit.

Tim Cook

iPhone : la claque

La grosse annonce de cette conférence est bien entendu la nouvelle génération d’iPhone fonctionnant sous iOS 10. L’iPhone 7 et l’iPhone 7 Plus changent quasiment tout : un nouveau design glossy, un bouton physique avec retour de force, une résistance à l’eau et à la poussière (IP67), un capteur d’images arrière de 12 mégapixels à stabilisation optique intégrée, un capteur avant de 7 mégapixels, un processeur de traitement d’images plus véloce (25 ms par photo), un écran Retina HD plus lumineux, avec un meilleur rendu des couleurs, des haut-parleurs plus puissants et en stéréo, des écouteurs connectés en Lightning (un adaptateur analogique est fourni avec l’iPhone 7).

Nous trouvons également un processeur plus rapide, l’A10 Fusion. Une puce ARM 64 bits de nouvelle génération : 4 cœurs, 3,3 milliards de transistors. Les deux cœurs principaux sont 40 % plus rapides que ceux de l’A9. Les deux autres demandent 80 % d’énergie en moins. Côté graphismes, le GPU de l’A10 Fusion est 50 % plus rapide que celui de l’A9, tout en demandant moins d’énergie que précédemment. Apple avance sans complexe que son A10 Fusion est le plus puissant processeur jamais proposé sur un smartphone.

Un ou deux capteurs photo ?

À noter, l’iPhone 7 Plus a droit à deux capteurs arrière de 12 mégapixels. Un grand angle et un télé x2. Pour zoomer… sans zoom. Un zoom de 1x à 10x est proposé, avec un mix logiciel et matériel permettant une qualité impeccable, promet Apple. Mais aussi un effet de bokeh (flou de profondeur) identique à celui obtenu avec des appareils photo numériques à grand capteur.

  • iPhone 7 (4,7 pouces) : 769 euros en 32 Go, 879 euros en 128 Go et 989 euros en 256 Go.
  • iPhone 7 Plus (5,5 pouces) : 909 euros en 32 Go, 1019 euros en 128 Go et 1129 euros en 256 Go.

Les anciennes gammes (SE, 6s et 6s Plus) restent au catalogue de la firme, avec des prix plus abordables (respectivement à partir de 489 euros, 659 euros et 769 euros) et une capacité de stockage doublée pour les iPhone 6s et 6s Plus.

iPhone 7 battery life
Des iPhone plus autonomes

Watch : la refonte

Autre annonce, une nouvelle version de la Watch, un produit qui permet à Apple de se placer en seconde position du marché des montres (en revenus) et premier sur les smartwatches. Côté logiciels, il convient de saluer l’arrivée de watchOS 3… et de Pokemon Go, l’application aux 500 millions de téléchargements.

La Watch Series 2 est plus rapide (processeur double cœur) et étanche (50 m), avec la capacité de mesurer les calories dépensées par un nageur. Il fallait y penser. Son écran est plus lumineux (1000 nits). Et un GPS est intégré en standard. Le tout dans les versions déjà connues, plus une nouvelle édition en céramique. La Rolls/Rollex des smartwatches sera vendue 1449 euros. Les versions plus classiques sont accessibles à partir de 419 euros. La Watch de première génération devient la Series 1, avec un processeur bicœur tiré de la Series 2 et un nouveau prix de base : 319 euros.

Apple Watch Nike Plus
La Watch Nike+

Services : la rente

Tim Cook n’a pas oublié les services : Apple Music et ses 17 millions d’abonnés ; App Store avec ses 140 milliards de téléchargements d’apps, ses millions d’applications et ses 500.000 jeux… Dont Mario (Super Mario Run), et à travers lui Nintendo, qui se lance enfin dans la bataille du smartphone.

Ce focus sur les services est logique. Sur le dernier trimestre, les services représentent près de 6 milliards de dollars de chiffre d’affaires, soit 14,1 % du CA total de la société. Un montant non négligeable pour une activité ultra profitable et rapportant des revenus quasi récurrents à la firme.

iPad et Mac : les oubliés

Vous attendiez de nouveaux iPad ou de nouveaux Mac ? Apple déçoit de ce côté. La firme ne cherche pas à redynamiser le marché des tablettes, ni même à rajeunir une gamme de PC qui en a pourtant grand besoin.

C’est sans conteste la grosse déception de cette conférence de rentrée, même si un refresh discret des Mac pourrait être opéré prochainement… hors caméras, afin de ne pas faire d’ombre à l’iPhone 7 et à la Watch.

À lire aussi :
Apple booste son offre de stockage iCloud à 2 To
Apple célèbre son milliard d’iPhone vendus
Trois nouveaux iPad pour 2017 ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur