Jolla et Sailfish OS au bord du gouffre

MobilitéOS mobilesSmartphonesTablettes
Jolla, un nouveau concept de smartphone sous Sailfish OS
3 7 Donnez votre avis

Constructeur européen de terminaux mobiles et concepteur de Sailfish OS, Jolla est à court de cash. Réduction d’effectifs et suspension des ventes sont programmées.

La startup finlandaise Jolla va mal. Le constructeur de terminaux mobiles et éditeur de Sailfish OS a du mal à boucler ses fins de mois.

La moitié des effectifs de la société seraient menacés, soit 50 postes sur les 100 que compte aujourd’hui Jolla. En cause, un tour de table qui a pris du retard, mettant la société en défaut de paiement. La livraison de la tablette Jolla est suspendue, dans l’attente d’un retour dans le vert.

Deux mauvaises nouvelles pour Jolla, qui propose un système d’exploitation mobile attractif et réactif, mais qui peine à convaincre dans un monde dominé par Android. À croire que plus un marché est grand, plus le nombre d’acteurs ayant une chance d’y prospérer est faible.

Une offre mal positionnée

Il est vrai toutefois que Jolla s’est fait prendre de vitesse dans plusieurs secteurs. Celui de l’offre mobile tout d’abord, avec comme seul terminal un smartphone de milieu de gamme, dont le prix a récemment été abaissé à 199 euros TTC.

La société n’a pas non plus été très dynamique sur le front des partenariats. Sailfish OS a été évoqué sur le Fairphone 2 et Intex l’adoptera sur son Aquafish. Maigre moisson, même s’il convient de préciser que la communauté a assuré le portage de Sailfish OS sur d’autres terminaux mobiles.

Enfin, un problème de positionnement touche Sailfish OS lui même. Jolla s’est concentré sur l’interface utilisateur et la réactivité, tout en apportant la compatibilité avec les applications Android. Un positionnement intéressant, mais qui ne pèse pas lourd face à la déferlante de machines Android.

La protection des données personnelles et un contrôle fin des applications auraient pu être des éléments différenciateurs pour Sailfish OS. Hélas, le système d’exploitation mobile de Jolla fait dans ce domaine encore moins bien que la concurrence.

À lire aussi :
Mobilité : premiers tours de piste pour Sailfish OS 2.0
Les précommandes sont ouvertes pour la Jolla Tablet sous Sailfish OS
Mobilité : Sailfish OS promet de mieux s’adapter aux tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur