CloudSécuritéVirtualisation

Kaspersky protège les environnements virtualisés VMware

faille securité (crédit photo © drx - Fotolia.com)
2 1 Donnez votre avis

Kaspersky Security for Virtualization tire profit des API de VMware pour s’intégrer à VMware vShield Endpoint Security tout en étant piloté par la console de gestion unifiée de Kaspersky Lab.

La sécurité des environnements virtuels est un nouvel axe de développement à défricher pour les éditeurs de solutions de sécurité. Kaspersky emboite le pas à ceux, rares, qui l’ont précédé sur cette voie et annonce Kaspersky Security for Virtualization. La solution demeure cependant réservée aux seuls environnements virtuels VMware.

Et pour cause, les hyperviseurs sont des produits particulièrement protégés, chacun ne peut être accessible que via les API de sécurité éventuellement proposées. Donc, lorsque Kaspersky annonce que Security for Virtualization s’intègre en toute transparence avec vShield Endpoint Security, il ne peut en être autrement.

Une appliance tout-en-un

La solution se décline sous la forme d’une appliance virtuelle unique qui détecte et analyse les menaces sur les machines virtuelles (VM) sur le réseau, y compris les centres de données, serveurs et postes de travail virtuels, à partir de la couche hyperviseur, et cela de manière automatique. Sur un plan technique, la protection n’est plus assurée par la duplication des outils de sécurité sur chaque VM, ce qui limite la part des ressources consommées.

De même, lors de la création d’une VM, la sécurisation de la stack logicielle déployée est assurée automatiquement. Et ce n’est pas le seul avantage d’une solution centralisée de sécurité des environnements virtuels : les mises à jour sont également automatisées et le niveau de sécurité reste élevé puisque c’est la dernière version qui demeure en place.

Enfin, Kaspersky Security for Virtualization s’intègre avec les solutions de sécurité Entreprise de Kaspersky Lab, ce qui permet aux entreprises clientes de l’éditeur de continuer de centraliser la gestion de la sécurité de leur système d’information, physique, et désormais virtuel, via une plate-forme de protection unifiée et centralisée.

« Kaspersky Lab est fier de lancer Kaspersky Security for Virtualization en partenariat avec VMware », commente Tanguy de Coatpont, directeur commercial de Kaspersky Lab. « La virtualisation est une technologie puissante qui transforme l’infrastructure informatique des entreprises en profondeur. Elle leur offre de nombreux avantages, notamment des gains importants en matière d’efficacité IT. Cependant, sa mise en œuvre peut aussi ouvrir la voie à de nouvelles vulnérabilités exposant l’entreprise à la cybercriminalité et à des attaques de malwares. La protection des environnements virtuels en plus des environnements physiques et mobiles peut se compliquer au point d’annuler entièrement l’intérêt initial de virtualiser les environnements informatiques. Kaspersky Lab est le premier acteur au monde dans le domaine de la sécurité à proposer à ses clients une suite de protection globale, immédiate et complète, dont la gestion peut être centralisée, quel que soit l’environnement. »

Crédit photo © drx – Fotolia.com