Le marché des smartphones a eu une croissance poussive en 2015

MobilitéOS mobilesSmartphones
1 17 Donnez votre avis

Le sérieux recul du marché des smartphones est en parti dû au ralentissement de l’économie chinoise.

A l’inverse des tablettes, le marché des smartphones est toujours en croissance. Mais une hausse qui ralentit sérieusement. « 2015 sera la première année complète de croissance à un seul chiffre pour la vente des smartphones dans le monde », indique IDC dans sa nouvelle analyse de marché. Avec 1,43 milliard de terminaux mobiles qui auront été achetés cette année, le secteur se contractera à 9,8% de croissance par rapport à 2014. Encore moins que les 10,4% estimés par IDC dans le courant de l’été selon des prévisions elles-mêmes revues à la baisse par rapport au début de l’année.

La faute en revient à un recul des ventes en Asie-Pacifique (hors Japon) particulièrement tirées vers le bas par le ralentissement économique de la Chine. Mais aussi par les reculs constatés en Amérique latine, et en Europe de l’Ouest, estime l’analyste. La croissance chinoise pour les smartphones qui se cantonnera à moins de 10% entre 2015 et 2019 devrait néanmoins être compensée par celle de la zone MEA (Moyen Orient, Afrique) qui devrait exploser de près de 50% au cours des quatre prochaines années.

 

Apple progresse, Android s’impose

Sur le terrain, c’est Apple qui, avec 17,3% de croissance sur l’année avec 226 millions d’iPhone vendus, domine le marché. Android et ses 9,5% de hausse pour 1,16 milliard de terminaux n’en continue pas moins de largement imposer son offre avec 81,2% du marché mondial, contre 15,8% pour iOS. L’offre de Microsoft déçoit. Avec 31,3 millions de Lumia commercialisés, Windows Mobile/Phone recule de 10,2% et ne compte que 2,2% des ventes de smartphones. Blackberry et autres OS « alternatifs » (Firefox OS, Ubuntu Phone, Tizen voire Cyanogen…) comptent pour moins de 1% du marché et plongent de près de 17%.

Ce ralentissement ne changera guère la structure du marché pour les années qui viennent. Et les smartphones d’entrée de gamme devraient continuer à assurer le volume des ventes. « Le principal moteur a été et continuera d’être le succès des smartphones à bas prix dans les marchés émergents, estime Ryan Reith, directeur d’études chez IDC qui pense que dans un certain nombre de marchés à forte croissance, les cycles de remplacement seront inférieurs au typique taux de deux ans, principalement parce que les composants qui constituent les smartphones à moins de 100 dollars ne disposent tout simplement pas la capacité de survivre deux ans. »

L’accès au haut de gamme par le financement

Néanmoins, les modèles moyens et haut de gamme restent cruciaux pour la croissance des constructeurs. « Les consommateurs seront attirés à la fois par les combinés abordables de grande valeur ainsi que diverses options de financement sur les modèles plus coûteux, prédit l’analyste Anthony Scarsella, Les constructeurs vont chercher à pousser les options de financement et de commercialisation des appareils dans la plupart des marchés développés alors que la croissance dans ces marchés devrait principalement provenir des achats de remplacement et des appareils secondaires. »

En 2019, Android devrait se maintenir et même progresser à 82,6% de part de marché avec une hausse annuelle moyenne de 4,8% pour arriver à plus de 1,5 milliard d’unités vendues, selon les prévisions d’IDC. Les ventes d’iPhone n’en progresseront pas moins, avec plus de 263 millions d’unités avec une croissance annuelle de 3,1%. Mais la part d’Apple restera cantonnée autour des 14%. Malgré tous les efforts de Microsoft, les Windows Phone ne progresseront qu’à la marge. En 2019, seuls 43,6 millions de personnes en auront acheté un dans le monde. Ce qui se traduira certes par une progression annuelle de 11,4% mais pour une part de marché mondiale toujours confidentielle à 2,3%. Si Microsoft décide de se maintenir sur le marché des smartphones…

IDC smartphones 2015


Lire également
Les ventes de tablettes plongent de 8% en 2015
L’iPhone d’Apple, un aspirateur à bénéfices dans les smartphones
Baromètre du numérique : smartphones, tablettes et data mobile plébiscités

crédit photo © Oleksiy Mark – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur