MobilitéPoste de travailSmartphones

La destruction à distance des smartphones ferait économiser 2,6 Md$ par an aux consommateurs américains

smartphone bug (crédit photo © Palo_ok - shutterstock)
10 2 3 commentaires

En permettant de détruire un smartphone à distance, les opérateurs limiteraient le vol de ces terminaux mobiles. Un gain de 2,6 milliards de dollars par an serait possible pour les consommateurs américains.

William Duckworth, professeur de statistiques à l’université de Creighton (dans le Nebraska, États-Unis), vient de publier les résultats d’une étude qui devrait apporter de l’eau au moulin des partisans de l’adoption d’un « kill switch » sur les smartphones.

Un « kill switch » est un procédé permettant de mettre définitivement hors d’usage un smartphone à distance. Une technologie sensée fortement limiter les risques de vol, l’appareil subtilisé devenant totalement inutilisable.

L’adoption d’un tel procédé permettrait aux consommateurs américains d’économiser 2,6 milliards de dollars par an, estime William Duckworth.

580 millions de dollars sont aujourd’hui liés aux dépenses relatives au remplacement du smartphone volé (ou perdu) et 4,8 milliards de dollars aux contrats d’assurance des téléphones portables. En limitant les risques de vol de leur terminal mobile, les consommateurs pourraient opter pour des assurances moins chères.

99 % des Américains favorables au « kill switch »

Autre point intéressant de l’étude de William Duckworth, une écrasante majorité (99%) des plus de 1200 personnes interrogées sont favorables à l’installation d’un « kill switch » par les opérateurs. 83 % des sondés estiment que cela réduira les vols de smartphones.

L’installation d’un « kill switch » sur les smartphones pourrait faire prochainement l’objet d’une loi outre-Atlantique.

crédit photo © Palo_ok – shutterstock


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Les smartphones de 2013

  1. Concept à double tranchant, il va falloir faire dix fois plus attention à la sécurité des téléphones… Le jour où un virus activateur de kill switch se propage, le dégât énorme que ça va faire…
    Quand on voit les énormes failles auxquelles Android ou iOS sont parfois exposées, ça laisse songeur.

    1. Pourquoi un virus activateur de kill switch ? Ce que les pirates veulent, ce n’est pas (contrairement à une croyance populaire) détruire ton smartphone.

      Ils préfèrent mettre un virus qui chope tout les codes possibles (carte bleue, mot de passe…) et qui reste longtemps. Détruire un téléphone ne rapporte rien