Adobe refroidit les entreprises d’utiliser Flash

DSIEditeurs de logicielsNavigateursPoste de travailProjets
flash-logo
4 7 Donnez votre avis

Il ne sera bientôt plus possible de télécharger le package d’installation hors ligne de Flash. Une option réservée aux entreprises disposant d’un contrat de licence de distribution.

Le greffon Adobe Flash est une technologie d’un autre âge, que l’HTML5 est appelé à remplacer. Voilà le discours tenu par les opposants à cette technologie… aidés aujourd’hui indirectement par Adobe.

Le créateur et éditeur de Flash ne semble pas mettre beaucoup de bonne volonté pour favoriser la destinée de son greffon. Adobe a ainsi pris une décision qui rendra très difficile la diffusion de Flash en entreprise. La page (accessible ici) permettant de récupérer la version offline de l’installeur Flash va en effet être mise hors ligne début 2016.

Il est possible d’y trouver la mouture classique de Flash pour Windows, OS X et Linux, ainsi que les dérivés ESR (Extended Support Release) de cette offre.

Contrat obligatoire

« Pour pouvoir télécharger et distribuer Adobe Flash Player, les utilisateurs professionnels doivent être en possession d’un contrat de licence de distribution en bonne et due forme », explique Adobe, qui indique qu’à partir du 1er décembre (soit demain), il faudra disposer d’un Adobe ID pour demander une licence de distribution en entreprise, et que la page de téléchargement public des installeurs offline disparaitra le 22 janvier 2016.

« La licence vous est concédée pour un an à compter de la date d’acceptation du contrat. Si vous souhaitez la reconduire, vous devez formuler votre demande avant sa date d’expiration. Un rappel par courrier électronique vous sera envoyé 30 jours avant l’expiration », indique la firme, qui complique ainsi inutilement la vie des entreprises… et devrait par la même occasion favoriser la mise au rebut de cette technologie par les professionnels.

À lire aussi :
Adobe bouche 75 trous de sécurité dans Flash, Acrobat et Reader
Alerte aux failles critiques pour Adobe Flash Player 18
Résultats : Adobe cartonne, mais reste prudent pour Q4 2015


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur