La distribution Linux Ubuntu s’invite sous Android

MobilitéOpen SourceOS mobilesPoste de travail
22 3 3 commentaires

L’Ubuntu deviendra prochainement compatible avec les smartphones Android. La distribution fonctionnera comme une application classique, sans modification de l’OS principal du terminal.

Les responsables de Canonical viennent de présenter Ubuntu for Android, une offre qui permet de transformer un smartphone Android en une machine Linux standard, lorsqu’il est connecté à un écran de grande taille.

Cette solution est « relativement » peu gourmande en ressources, puisqu’elle demande un processeur bicœur cadencé à 1 GHz, 512 Mo de mémoire vive et 2 Go d’espace de stockage.

Une distribution Linux complète

L’idée n’est pas ici de proposer une simple interface utilisateur adaptée à des usages classiques, mais bel et bien une distribution Linux standard, capable d’utiliser les applications présentes dans les dépôts de l’Ubuntu.

À cet effet, l’OS fonctionne par-dessus Android, en s’appuyant sur son noyau Linux, et le fait qu’il est capable de faire tourner du code natif. Deux éléments suffisants pour recompiler l’écosystème applicatif des distributions classiques.

L’intégration avec Android est poussée. Ainsi, Ubuntu for Android affichera un message d’alerte en cas de réception d’un appel (auquel il sera possible de répondre) et sera en mesure d’utiliser les données stockées par Android : carnet d’adresses, alarmes, documents…

La concrétisation d’une stratégie ?

Lors de l’Open World Forum 2011 de Paris, Mark Shuttleworth, fondateur de la distribution Linux Ubuntu, avait prédit l’arrivée d’un terminal unique, un smartphone convertible en machine standard par le biais de docks spécifiques. La sortie prochaine de puissants smartphones quadricœurs tend à lui donner raison.

Évidemment, Mark Shuttleworth espère bien que l’Ubuntu aura un rôle à jouer dans cette révolution. Toutefois, il est difficile de faire face à des offres comme Android, qui trustent aujourd’hui le marché. La solution choisie par la société consiste donc à s’appuyer sur ces dernières. Malin.

Crédit photos : © Canonical


Lire la biographie de l´auteur Masquer la biographie de l´auteur