La messagerie Voila.fr compte ses derniers jours

CollaborationLogiciels
4 4 1 commentaire

La grogne monte chez les utilisateurs de Voila.fr. En cause, son abandon par Orange, qui se traduira par la suppression de 500.000 comptes e-mails.

À deux semaines de la fermeture du portail Voila.fr par son propriétaire, Orange, « l’Association pour la Sauvegarde de la Messagerie Voila.fr » tente de sauver l’élément le plus stratégique de cette offre (du point de vue des utilisateurs) : les adresses de courrier électronique Voila.fr.

Orange propose aujourd’hui un plan permettant de migrer vers un autre service : récupération des e-mails existants, redirection des messages reçus vers une adresse tierce, mise en place d’une hotline dédiée, etc. Voilà qui est bien, mais qui ne pourra convenir aux TPE ayant fait confiance à cette offre, et qui doivent maintenant revoir leurs cartes de visite et notifier tous leurs clients de ce changement.

Une migration des adresses Voila.fr vers un autre prestataire a été plusieurs fois évoquée, mais aucun accord ne semble en passe d’être finalisé à l’heure où nous écrivons ces lignes.

Du spam. Vraiment ?

Selon Orange, la plupart des boîtes aux lettres Voila.fr sont aujourd’hui des réceptacles à spam, et ne seraient plus consultées par leurs propriétaires. Une affirmation que l’association démonte aisément.

En effet, Orange a indiqué que toutes les boîtes aux lettres affichant plus de six mois d’inactivité ont été supprimées. Les 500 000 comptes restants recensés ne peuvent donc être que des comptes actifs.

À ce jour, la pétition lancée par l’association (que vous retrouverez à cette adresse) a été signée par près de 6400 personnes. Orange ne semble toutefois pas vouloir revenir sur sa décision, rappelant ainsi fermement aux internautes que même sur le Net, rien n’est éternel.

À lire aussi :
Avec 25 millions d’utilisateurs, Outlook.com s’impose comme un webmail de premier plan
Orange pourrait mettre la main sur Bouygues Telecom… et TF1 ! (mise à jour)
Avec Inbox, Google veut révolutionner les webmails

Crédit photo : © ra2studio – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur