La vente de Yahoo ne ferait pas recette

Régulations
3 10 Donnez votre avis

Pour le Wall Street Journal, les propositions pour le rachat des activités Internet de Yahoo ne dépasseraient pas 2 à 3 milliards de dollars. Une vente au rabais.

Décidément les affaires de Yahoo ne se présentent pas sous les meilleurs auspices. A la recherche de repreneurs pour ses activités Internet, la firme américaine avait reçu une dizaine d’offres de la part de repreneurs de différents horizons. Voilà que le Wall Street Journal croit savoir que l’opération ne ferait pas recette. Le quotidien économique évoque des offres entre 2 et 3 milliards de dollars.

On est donc loin des 4 à 8 milliards de dollars estimés par les analystes et des 10 milliards attendus par la direction. Une fourchette très basse donc, mais à prendre avec mesure, car les enchérisseurs restent prudents dans leurs premières offres. Il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’un avertissement pour les responsables du portail web quant à la valorisation réelle de l’entreprise.

En attendant le second tour des enchères

Il est loin le temps où Microsoft était prêt à mettre 44 milliards de dollars pour s’emparer de Yahoo. Depuis de l’eau a coulé sous les ponts et la chute s’est accélérée. A la mi-avril, le groupe a annoncé avoir enregistré une perte nette de près de 100 millions de dollars sur les trois premiers mois de l’année, période durant laquelle son chiffre d’affaires a chuté de 11% sur un an.

Les prétendants vont pouvoir remonter leurs enchères à l’occasion d’un deuxième tour, prévu en juin prochain. Parmi eux, on trouve l’opérateur Verizon souvent considéré comme favori. Il y a également le fonds d’investissement TPG, le consortium réunissant Bain Capital, Vista Equity Partners ainsi que Ross Levinsohn, ancien CEO de Yahoo.

A lire aussi :

Buffett investit 1 md $ dans Apple et en appui sur Yahoo

Yahoo a retenu une dizaine d’offres pour son rachat

Crédit Photo : 360b-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur