La version 7 de Dell Storage Center unifie et dynamise

CloudData & StockageDatacentersDSIProjetsStockageVirtualisation
2 0 Donnez votre avis

Dell a présenté la version 7 de son OS pour ses solutions de stockage avec des ajouts techniques comme la déduplication et reste dans une optique d’uniformisation des gammes.

Parmi les grands chantiers de Dell, il y  a bien sur le rapprochement avec EMC, mais dans le stockage les travaux sont d’une autre nature. Le constructeur Texan vient de présenter la version 7 de son système d’exploitation des baies de stockage, Dell Storage Center. Et elle comprend plusieurs éléments nouveaux utiles pour les responsables informatiques.

Le premier élément est l’ajout de la déduplication. Cette technologie est issue du rachat d’Ocarina en 2010. Elle avait été implantée pour la première fois dans les équipements d’archivage. Elle s’invite maintenant sur les baies de stockage SC. « Il s’agit d’une continuité dans le travail pour baisser le prix au Go. Dans la version 6.7, nous avions adapté la compression sur l’ensemble des données, auparavant elle n’était présente que sur les snapshots. Aujourd’hui, la déduplication apparaît sur le SAN », explique Jean-Sébastien Volte, directeur marketing de l’offre stockage chez Dell. Un axe de développement porté par le développement des solutions 100% flash et hybride. Avec la déduplication, le constructeur entend proposer des baies complètement flash à moins de 0,45 dollars par Go et du tiering sur disque dur à 0,10 dollars par Go. Combiné avec la compression, Dell promet une réduction des données pouvant aller de 1:10 selon les configurations. La déduplication nécessite de la puissance de calcul et exclut a priori les systèmes d’entrée de gamme, souligne Jean-Sébastien Volte

Support de vvol et administration commune

Autre élément apporté par l’OS, le support des vvol (Virtual Volume) promus par VMware. Pour rappel, cette technologie permet aux disques virtuels individuels d’être gérés indépendamment les uns des autres ou indépendamment du serveur virtuel. De même, ils procurent une automatisation supérieure lorsqu’il s’agit de faire correspondre les besoins en stockage des serveurs virtuels aux fonctionnalités du système de stockage sous-jacent. Par ailleurs, l’OS intègre la fonctionnalité Live Migrate, une autre appelation pour le service Live volume qui autorise le déplacement des volumes d’une baie à une autre, « tout en gardant une visibilité au niveau des serveurs », assure Jean-Sébastien Volte. Elle s’inscrit dans un projet nommé Federation qui embrasse actuellement les baies SC9000, SC8000 et SC4020. D’autres baies devraient rejoindre ce projet, nous assure Jean-Sébastien Volte

Enfin, Dell en profite pour repenser sa console de management sur les baies EqualLogic et Compellent. Le constructeur a commencé un gros chantier pour rapprocher les deux familles de stockage. Elles héritent donc maintenant d’une plateforme d’administration commune avec interface HTML5 pour tous les produits SC, PS et FS. Une gestion cross-plateforme très utile pour la réplication de données dans le cadre d’un PRA avec des reprises sur des sites distants, assure le responsable marketing.

A lire aussi :

Dell livre un écran 4 en 1… pour les traders et les développeurs

A EMC World, Michael Dell s’impose en chef de Dell Technologies


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur