Lancetti, le datacenter de Colt s’enflamme

CloudDatacentersSécurité
4 130 1 commentaire

Un incendie déclaré dans un datacenter milanais a coupé les serveurs de certains clients de Colt pendant quelques heures.

Un incendie s’est déclaré en début de semaine dans le datacenter Lancetti à Milan de Colt. De la fumée a été aperçue sortant des 1600 m2 du bâtiment et l’incident a nécessité l’intervention des pompiers comme le montrent les photos publiées sur le tweet de Gazzetta Adda ci-dessous.

Les causes de l’incendie restent indéterminées. Et l’hébergeur ne se montre guère bavard, y compris sur son fil Twitter où l’événement est superbement ignoré. « Colt a subi une panne d’alimentation électrique sur son centre de calculs de Lancetti le 6 juillet, a néanmoins indiqué l’hébergeur à nos confrères de TechWeekEurope. La grande majorité des services client ont été entièrement restauré et l’alimentation secteur est stable. Colt continue de surveiller étroitement la situation et prend toutes les mesures possibles pour atténuer les risques pour nos clients. »

Serveurs coupés quelques heures

Dans un premier tweet, l’ingénieur système Sebastian Zdrojewski avançait de son côté que l’incident avait provoqué une interruption de service de 9 heures. Dans un second temps, il ramenait le temps d’interruption à 2 heures et indiquait que la panne était maintenant réparée.

Les fortes chaleurs qui se sont abattues sur la région pourraient expliquer l’origine de l’incident. La température de l’air milanais est montée à 36° ce qui peut pousser les systèmes de refroidissement des machines au maximum de leurs capacités. Une panne de l’un d’eux peut entrainer une surchauffe des équipements jusqu’à provoquer un début d’incendie si aucun système d’arrêt automatique n’est fonctionnel. « Les périodes de canicule, comme celle que nous vivons actuellement, sont les pires moments pour les datacenters car il faut être très vigilant sur les températures, qui doivent restées maintenues entre 20 et 22°C  », souligne Nicolas Leroy-Fleuriot, PDG de Cheops Technology, un spécialiste bordelais de l’hébergement et du Cloud hybride.

Colt compte 23 datacenters en Europe (et 6 en Asie) répartis sur 18 marchés pour un total de 50 000 m2. Les incidents de datacenters de cette ampleur sont heureusement rares. Et pas toujours maitrisables. En 2009, une coupure de câble sous marin entre le Royaume-Uni et le continent européen avait privé de services d’accès Internet les clients de Colt dans 6 villes européennes.


Lire également
Colt veut interconnecter 560 datacenters dans le monde
Après la panne : Oxalide s’explique
Panne Azure, Microsoft incrimine une mise à jour du stockage

crédit photo © DK.samco- shutterstock: photo d’un immeuble en flammes mais pas celui du datacenter de Colt en Italie.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur