Langages de développement : Java et .NET dominent toujours

DéveloppeursProjets

Deux grandes plates-formes se partagent le secteur de la programmation d’entreprise : le leader Java, et le challenger .NET.

Lorsqu’il est question de développement logiciel en entreprise, la star des stars est Java. Le langage de programmation de feu Sun Microsystems, aujourd’hui propriété d’Oracle, demeure le champion en entreprise.

Et selon le dernier classement Tiobe de juillet, Java reste le plus populaire des langages de programmation sur la Toile, avec 13,8 % des suffrages. Il est toutefois en déclin. Un déclin tout relatif, Java restant la base sur nombres d’applications métiers, dont la base de données Oracle. Il est également au cœur d’offres Open Source comme JBoss de Red Hat.

Mais Java doit sa vitalité, en tant que langage de programmation, à son utilisation comme socle du système d’exploitation mobile Android. Un vivier d’opportunités pour les développeurs Java.

Le challenger, .NET

Autre star dans le monde des entreprises, la plate-forme .NET de Microsoft. Avec .NET Core, la firme de Redmond a su s’attirer les grâces des développeurs ayant opté pour d’autres solutions que Windows.

La principale force de .NET réside toutefois dans sa capacité à accepter de multiples langages de programmation. Dès ses débuts, C# (3,5 % des suffrages Tiobe, 5e) et Visual Basic .NET (3 %, 7e) se sont partagés la vedette. D’autres solutions sont accessibles : F#, IronPython ou encore PowerShell. Une machine virtuelle Java est même proposée pour cette plate-forme : IKVM.NET.

À lire aussi :

Kotlin devient un des langages de programmation de base d’Android
Google intègre une solution de programmation low-code dans sa G Suite
Apple organise des ateliers de programmation dans ses stores américains

Crédit photo : © Nikolai Sorokin – Fotolia.com

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur