L’appel au « Developer Hero », le sauveur des entreprises (Tribune)

DéveloppeursDSILogicielsMiddlewareOpen SourceProjets
0 12 Donnez votre avis

Le développeur serait-il devenu le nouveau héros des entreprises. Mais pour acquérir ce statut, encore faut-il qu’il dispose de super pouvoirs, explique Miguel Valdés-Faura, PDG et co-fondateur de Bonitasoft

Qu’est-ce qu’un héros ? Pour moi, c’est quelqu’un qui agit de la bonne manière lorsque c’est nécessaire et qui prend les mesures qui s’imposent pour sauver les situations désespérées.

Y’a-t-il des héros dans les immeubles de bureaux ? Des personnes dont les actions sauvent la mise ? Des personnes responsables d’actes d’excellence organisationnelle ? Oui, je dirai qu’il en existe. Pour aller plus loin, je pense même que, souvent, les héros des open spaces apparaissent soudainement, quand le bon signal est envoyé.

Les développeurs de logiciels peuvent ainsi être des héros. Eux seuls ont le pouvoir de créer des solutions métiers cruciales dont le reste de l’entreprise a besoin pour réussir. Les PDG peuvent toujours décider de la stratégie et alerter sur les changements à opérer, mais ce sont les développeurs qui possèdent les compétences pour créer les applications qui feront vraiment la différence.

Je crois que l’émergence du « Developer Hero » est liée aux grandes forces qui régissent aujourd’hui les entreprises. Les divers services d’une société font face à des pressions qui les obligent à agir rapidement pour saisir les opportunités du marché. Pendant ce temps, les directions des ressources humaines intègrent de nouveaux processus de travail, les comptables exploitent des applications en SaaS pour optimiser les coûts et les services de conformité exigent de meilleurs rapports pour pouvoir répondre aux renforcements des réglementations.

Et qui est pris au milieu de tous ces changements tourbillonnants et des demandes de plus en plus urgentes ? L’équipe IT. Les développeurs sont sollicités pour réinventer et construire des applications personnalisables, puis à les modifier rapidement quand l’entreprise se développe ou modifie ses besoins initiaux. Les « Developer Heroes » sont bien ceux qui peuvent venir à la rescousse de tout le monde. Ils anticipent le changement, définissent les points d’amélioration et créent les meilleures applications métiers possibles.

Mais la façon dont ces applications sont généralement créées est problématique. De nombreux projets nécessitent des mois, si ce n’est des années, de codage laborieux, et une fois que le programme est terminé, il est définitivement terminé. Une application peut proposer des fonctions fantastiques aujourd’hui, mais si le chef d’entreprise veut des changements ? Et si un processus évolue et que l’entreprise a besoin que l’IT adapte l’application pour qu’elle réponde davantage à ses objectifs commerciaux ?

Et si c’était à ce moment-là que le « Developer Hero » faisait son apparition ?

Le « Developer Hero » est toujours à la recherche de solutions pour réduire les temps de création et de stabilisation des applications qui surprendront et raviront leurs utilisateurs.

Je crois à l’humain. Je crois qu’il faut responsabiliser les gens pour qu’ils deviennent des « Developer Heroes », avec le soutien d’une technologie adaptée qui leur permettra d’assumer ce rôle.

Equipé avec les bons outils (les bons « superpouvoirs »), voici ce que le « Developer Hero » peut donc apporter à l’entreprise :

  • Capacité : des compétences de programmation native et des aptitudes pour utiliser une plateforme d’optimisation de processus métiers (BPM) afin de transformer des données, des systèmes et des interactions humaines dans une application orientée processus totalement développée.
  • Accessibilité : impliqué depuis le début du processus de développement de l’application, il est en mesure de collaborer pleinement avec l’analyste métier et de représenter graphiquement les workflows de l’application orientée processus. Utiliser le langage commun du BPM aide le « Developer Hero » à communiquer les aspects techniques du modèle de processus évolutifs de manière visuelle et graphique, afin que l’analyste métier puisse les comprendre.
  • Adaptabilité : fournir des applications orientées processus pouvant être facilement adaptées à des situations ad hoc que les utilisateurs de processus rencontrent fréquemment.
  • Flexibilité : mettre à jour rapidement l’application orientée processus pour répondre aux besoins changeants de l’entreprise ou de l’environnement système.

Le « Developer Hero » bien outillé peut concevoir des applications directement dans une plateforme BPM en utilisant la logique métier et les données de l’entreprise qui sont bien séparées de l’interface utilisateur. En utilisant un cadre de développement qui offre ce type de flexibilité, le développeur malin va développer des applications rapidement et les modifier finement quand les différents services de l’entreprise viendront à lui avec leurs inévitables demandes de corrections. Le développeur économe réutilisera le code à la fois dans les interfaces utilisateurs et dans la logique métier. Le développeur consciencieux va soigneusement produire des mises à jour en temps réel pour les applications en cours. Avec tout ça, les bons développeurs créent des applications qui peuvent « vivre » et rester pertinentes dans la durée pour les besoins de leurs clients et des utilisateurs.

L’équipe IT est aujourd’hui à un poste clé dans les entreprises. Dans le service IT, le développeur a le pouvoir de créer des applications qui résolvent des problèmes réels. Si on lui donne les bons outils, n’importe quel développeur peut se transformer en un « Developer Hero », sauver les situations difficiles et élever l’entreprise à un nouveau niveau de productivité.

L’appel au « Developer Hero » est lancé !

valde bonitasoft

 

Par Miguel Valdés-Faura, PDG et co-fondateur de Bonitasoft


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur