Logiciels

Larry Ellison (Oracle) : «Enfin !»

larryellisonlogo
0 0 Donnez votre avis

Lors d’une séance de questions/réponses, Larry Ellison, le CEO d’Oracle, est revenu sur le futur des produits Sun. Il se montre particulièrement confiant.

« Cela a pris du temps, mais Sun Microsystems et Oracle ne font maintenant plus qu’un », se réjouit Larry Ellison. Un constat qui n’est pas seulement lié aux difficultés rencontrées lors de cette acquisition. De fait, le CEO d’Oracle n’a jamais caché son admiration pour Sun Microsystems, qu’il souhaitait racheter depuis de nombreuses années.

Lors de son allocution, il n’a pas tari d’éloges envers Sun Microsystems, ni même d’anecdotes concernant les autres acteurs de ce secteur, comme HP et IBM. Les mots Solaris, SPARC et ZFS sont revenus de façon régulière.

Affable, Larry Ellison rappelle que 2000 emplois vont être créés chez Oracle. Largement de quoi compenser les licenciements passés et futurs. « Nous ne licencions pas, nous embauchons », martèle-t-il. Ce surcroit de personnel permettra de mettre de l’ordre dans les activités de Sun Microsystems. Pour lui, aucune inquiétude : « Lorsqu’on me demande quand l’activité issue de Sun deviendra profitable, je réponds dès le mois de février. Et cela ne fera que progresser avec le temps. »

larryellison.jpg

Il n’est également pas inquiet quant au rapprochement entre les serveurs Sun Microsystems et les logiciels Oracle, qui pourraient faire fuir certains grands éditeurs. Il souligne ainsi que des sociétés comme SAP utilisent les solutions de bases de données d’Oracle, « mais en général sur des serveurs IBM », ironise-t-il.

Le sort de MySQL est un sujet important pour la communauté open source. Encore une fois, Larry Ellison se veut rassurant : « Nous participons activement au projet MySQL depuis plus de cinq ans, et nous allons continuer. Nous avons maintenant plusieurs solutions de bases de données ;Berkeley DB, MySQL et Oracle. Chacune a sa place sur le marché. »

Comment fidéliser ses clients, en particulier dans un environnement économique difficile ?Téléchargez gratuitement le livre blanc Oracle.