CloudIAAS

Le cloud prend son essor en France

Le cloud s'installe
3 3 Donnez votre avis

Avec 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires, le marché du cloud a fortement progressé en France en 2012. 2013 s’annonce moins prometteur.

La crise n’a pas freiné le marché du cloud en France, au contraire. Avec près de 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires, le cabinet IDC évalue la progression du secteur à 46% en 2012.

En France comme dans le monde, le cloud tire la croissance du marché IT pro. Il est perçu comme un relais de croissance pour les fournisseurs (exemple avec Microsoft Windows Azure qui aurait dépassé le milliard de dollars) mais aussi une tendance de fond susceptible de se substituer au déploiement de progiciels (Salesforce a ainsi fait ce pari depuis longtemps), souligne ITespresso.fr.

Trois segments en profitent

En 2012, le cloud se distingue sur trois segments selon IDC : les prestations de services autour du cloud privé (conseil, développements applicatifs, hébergement…); les logiciels sous forme de services (SaaS dans une dimension cloud public); et le modèle IaaS (Infrastructure-as-a-Service) incluant les capacités de calcul (serveurs) et de stockage.

Pour 2013, IDC prévoit une progression de 35% de l’industrie du cloud pour le marché français qui devrait alors atteindre 2,645 milliards d’euros.

« Il dépassera alors en poids, des marchés de référence tels que celui de l’externalisation applicative, le marché du conseil en informatique ou encore le marché des postes de travail pour les entreprises », précise le cabinet d’études.

crédit photo  © italianestro – shutterstock


Voir aussi

Microsoft Windows Azure : une plate-forme cloud enfin complète