Le faux Steve Jobs est démasqué

Régulations
0 0 Donnez votre avis

Un journaliste du magazine Forbes reconnaît avoir créé le blog
satirique signé Steve Jobs qui a bien fait rigoler les « geeks » américains

« J’aime les beaux objets, j’aime les fabriquer. Les gens agacés me fatiguent… » Voilà comment se présente le faux CEO de Apple Steve Jobs sur ledit journal.

Ce blogueur, spécialiste de la cyber-usurpation d’identité, s’est fait appeler « Fake Steve » pendant des mois. Mais son don pour l’écriture, connu, reconnu, a fini par le trahir.

Il est devenu en quelques mois l’un des auteurs fétiches des informaticiens de la Silicon Valley.

Mais il a été démasqué. Il s’agissait d’un journaliste, dénommé Dan Lyons, rédacteur respecté du magazine Forbes. C’est un de ses confrères, journaliste du New York Times, qui l’a reconnu par sa plume.

Interrogé par le Times, Lyons explique qu’il a commencé ce blog pour se moquer du peu d’intérêt des blogs rédigés par des CEO -tendance mode oblige. La blague a tout de même perduré plus d’un an.

« J’aurais voulu garder mon anonymat, mais ce n’est pas si grave, cela ne pouvait pas durer éternellement. J’espère seulement que cela ne va pas trop attrister mes fans. »

Le faux Steve, également surnommé « FSJ » ou « El Fobso » s’en prenait régulièrement aux utilisateurs de Linux et aux journalistes de la presse spécialisée. Il signait toujours ses papiers du mot indien « Namaste ».

Lyons envisage de publier un livre signé Fake Steve d’ici au mois de novembre. Il a déjà trouvé un titre adéquat : « Options… »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur