Le Galaxy Note 8 fera-t-il oublier le désastre du Note 7 ?

MobilitéPCPoste de travailSmartphones

Avec un Galaxy Note 8 bourré d’innovations, Samsung entend faire oublier l’échec du Note7. Et accessoirement faire de l’ombre à l’iPhone 8.

Samsung a présenté hier, à New York, son Galaxy Note8, nouvelle version de son emblématique smartphone à stylet initié en 2011. Une présentation qui a confirmé l’essentiel des spécifications qui avait fuité ces dernières semaines. A savoir un processeur octo-cœur en 10 nm, 6 Go de RAM, 64, 128 ou 256 Go de stockage extensible via MicroSD. Et toujours une sécurité renforcée à l’aide d’identifiants biométriques (capteur d’empreinte, lecteur d’iris) et la plate-forme coffre fort Knox pour isoler applications et données stratégiques du reste du système.

Sur la scène du Park Avenue Armory, DJ Koh (photo ci-dessus), le président de la division Mobile Communications Business du constructeur, a particulièrement insisté sur l’écran 6,3 pouces HD+ Super Amoled (2960×1440 pixels pour une densité de 521 ppp) aux bords arrondis soulignant le fait que, malgré sa grande taille, « nous avons créé le plus grand écran de smartphone qui tienne dans une main ». Quant à l’emblématique stylet, le S Pen, il voit sa pointe affinée et la sensibilité de pression renforcée. Une application, Live Message, permet de communiquer à l’aide du stylet par textes animés et autres images GIF animées (via les plates-formes qui le supporte).

Premier zoom optique du marché

L’innovation vient surtout du côté de la capture d’image. Le Note 8 entend se distinguer par une double caméra dorsale à 12 millions de pixels pour chaque objectif. Dont l’un dispose d’un zoom optique x2. Dispositif unique à notre connaissance sur les smartphones. L’autre propose un grand angle. Samsung innove aussi en intégrant un double stabilisateur optique. Le photographe en herbe peut enregistrer les deux captures simultanément. La caméra frontale propose pour sa part un confortable capteur de 8 mpx.

Dex, le dock qui transforme le Note8 en PC.
Dex, le dock qui transforme le Note8 en PC.

Sous l’angle de la surcouche système, App Pair permet de personnaliser des raccourcis écran pour lancer deux applications simultanées. Par exemple, le client de messagerie et le lecteur de musique en même temps. Notons également la présence d’un traducteur dans 71 langues et les conversions de monnaie peuvent se réaliser automatiquement. Le Note 8 hérite aussi d’éléments introduits dans les Galaxy S8 et S8+. A savoir l’assistant vocal Bixby (hélas toujours pas supporté en français) et le dock d’extension Dex pour transformer le smartphone en PC en le branchant sur un écran. Jonathan Wong, directeur marketing produit Mobile B2B Business, en a présenté les capacités à travers une démonstration de vidéoconférence.

Batterie testée sur 8 points

Doté d’un système de recharge sans fil et certifié IP68 (résistance à l’eau et la poussière), le Note8 s’inscrit sur le papier comme un smartphone haut de gamme qui entend bien concurrencer le prochain iPhone (ou convaincre les utilisateurs d’Android de ne pas basculer chez Apple). Il reste néanmoins à convaincre ceux qui auront encore en tête le fiasco du Note7 dont Samsung avait rappelé les exemplaires vendus pour cause de surchauffe de la batterie.

Un risque que le constructeur entend désormais prévenir avec un système de test de la batterie sur huit points. « Le plus rigoureux de l’industrie », assure le Coréen. Une mise à l’épreuve déjà appliquée sur le Galaxy 8 qui n’a pas montré de signe de défaillance similaire à ce jour. « Personne n’oubliera jamais ce qui s’est passé l’année dernière mais je n’oublierai jamais combien de millions de fidèles sont restés avec nous », a déclaré DJ Koh. Vérification à partir du 15 septembre prochain. A des prix non dévoilés ce jour.


Lire également
Le Galaxy Note 8 de Samsung fait sa star sur la Toile
Samsung décline le Galaxy J5 2017 en édition premium
Le fonds d’investissement Samsung Next met pied en Europe


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur