Le marché des PC restera tendu en 2016

MacMobilitéPCPortablesPoste de travailSmartphonesTablettes
3 3 Donnez votre avis

Les ventes de PC vont continuer à baisser en 2016, mais avec une chute limitée à 1 %. Le secteur des tablettes se stabilise et les smartphones s’imposent de plus en plus.

Gartner dessine la carte des ventes de matériel informatique pour la période 2016-2018. Le marché des devices devrait passer de 2,396 milliards d’unités vendues en 2015, à 2,441 milliards en 2016 (+1,9 %), puis 2,478 milliards en 2017 (+1,5 %) et 2,545 milliards en 2018 (+2,7 %).

Les chiffres ne devraient donc pas exploser. Les devices sont composés du marché PC, comprenant les machines traditionnelles (desktops et mobiles) et les offres ultramobiles premium (ultraportables Windows, MacBook Air, etc.).

Gartner ajoute à ceci les tablettes, pour former un tout, celui des devices informatiques. Enfin, le cabinet d’analyses additionne les ventes de téléphones mobiles pour arriver au grand total représentant les ventes de terminaux, tous formats confondus.

PC encore en baisse en 2016

Le marché PC devrait continuer à perdre du terrain en 2016, avec une chute des ventes estimée à 1 %, pour un total de 287 millions d’unités écoulées. En cause, une baisse marquée des PC traditionnels, qui ne sera pas compensée par les ultramobiles premium. Ces derniers permettront toutefois au marché PC de reprendre des couleurs dès 2017, avec 299 millions de machines vendues (+4,2 %), puis en 2018, avec 312 millions de PC distribués (+4,3 %).

Le marché des ultraportables premium sera boosté par l’arrivée de machines Windows 10 équipées de puces Intel Skylake. Une nouvelle génération de PC qui pourrait rapidement s’imposer, y compris chez les professionnels, estime Gartner. Windows 10 devrait être rapidement déployé en entreprise.

Le secteur des tablettes retournera quasiment à l’équilibre à partir de cette année : -0,5 % et 195 millions d’unités en 2016 ; +0,5 % et 196 millions d’unités en 2017 ; +1 % et 198 millions d’unités en 2018.

Globalement, le marché des terminaux informatiques, mobiles ou desktops va donc céder un peu de terrain en 2016, en passant de 486 millions d’unités distribuées à 482 millions (-0,8 %). Il reprendra des couleurs en 2017 (495 millions, +2,7 %) et en 2018 (510 millions, +3 %).

Les smartphones en soutien

Le cabinet d’analyses estime que les ventes de téléphones mobiles ne grimperont en 2016 que de 2,6 %, avec 1,96 milliard d’unités vendues, contre 1,91 milliard en 2015. Cela ne sera guère mieux en 2017 (1,98 milliard d’unités, +1,2 %) et 2018 (2 milliards d’unités, +2,6 %).

Toutefois, la part des smartphones dans les téléphones mobiles devrait s’accroître. Elle atteindra les 82 % fin 2016. En cause, la disponibilité de smartphones de moins en moins coûteux, y compris dans les pays riches.

Certains smartphones 3G sont maintenant référencés en France à moins de 40 euros TTC. Des offres 4G à moins de 70 euros TTC commencent même à poindre leur nez. Les smartphones sont donc appelés à remplacer à la fois les feature phones et les combinés classiques.

À lire aussi :
Les ventes de notebooks en baisse de 15 % au premier trimestre 2016
La baisse des ventes de PC desktop devrait se tasser en 2016
1,29 milliard de smartphones vendus en 2015

Crédit photo : © Baurka – Fotolia.com

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur