Le marché des tablettes va continuer à céder du terrain

MobilitéTablettes
5 3 Donnez votre avis

140 millions de tablettes seront vendues en 2021 (contre 207 millions en 2015), dont 9 sur 10 de marque, explique ABI Research.

Après une première phase d’équipement rapide, le marché des tablettes a brusquement ralenti. Chose d’autant plus logique que le cycle de vie de ces produits est assez long et que leur renouvellement n’a pas été boosté par l’arrivée de la 4G. Le smartphone est l’eldorado des constructeurs de terminaux mobiles. La tablette pourrait bien être leur calvaire.

C’est du moins ce que pense ABI Research, qui estime que les ventes vont continuer à plonger. De 207 millions en 2015, les ventes de tablettes devraient chuter à moins de 140 millions en 2021. Dans le même temps, ce sont les tablettes de marque qui vont l’emporter. Elles comptaient en 2015 pour 67,8 % des ventes. Un chiffre qui passera à 70,6 % en 2016, puis à 88,5 % en 2021.

Plus de modèles de marque… chinois

Nous aurions pu penser que les tablettes ‘noname’, plus économiques, gagneraient du terrain. Et pourtant, leurs parts de marché vont passer de 32,2 % à seulement 11,5 %. ABI Research livre une explication plausible : les industriels des pays émergents, comme la Chine, vont se fédérer autour de marques, afin de monter en gamme.

Les tablettes de marque vont donc s’imposer, mais les leaders vont changer. Exit Samsung et Apple ; bienvenue Lenovo, Huawei et Xiaomi. 37 % des tablettes de marque venaient en 2015 de pays émergents. Un taux qui devrait passer à 57 % en 2021.

À lire aussi :
Fort repli prévu sur le marché des tablettes au premier trimestre 2016
Précommandes ouvertes pour les tablettes Ubuntu de BQ
Apple voit en les tablettes le futur du PC personnel


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur