Le navigateur Microsoft Edge débarque sur iOS et Android

MobilitéNavigateursOS mobilesPoste de travail

Après Office, Skype ou Cortana, Microsoft poursuit son ouverture vers les environnements concurrents en poussant son navigateur Edge vers iOS et Android.

C’est une petite révolution. Microsoft a décidé d’ouvrir Edge à des plates-formes concurrentes de Windows 10, son environnement aujourd’hui exclusif, desktop comme mobile.

Microsoft annonce lancer Edge sur iOS et Android, avec une accessibilité pour l’heure limitée aux « Insiders », c’est-à-dire les utilisateurs qui participent au programme de betatest de Windows 10. Une première version devrait arriver pour iOS en priorité avant la fin de l’année.

Privé de tablette

La synchronisation des mots de passe et des favoris sera fonctionnelle. Il faudra, en revanche, attendre pour les onglets et l’historique. Edge n’est par ailleurs pas encore pleinement utilisable sur tablette. Et la prise en charge du stylet n’est pas d’actualité, pas plus que l’intégration de Cortana.

En respect des règles imposées par Google et Apple, Microsoft n’a pas implémenté son propre moteur de rendu : Blink est utilisé sur Android ; Webkit sur iOS.

Assurer la continuité entre PC et mobile

Pour Microsoft, l’idée est de favoriser la continuité de l’expérience entre PC et terminaux mobiles, un secteur où Windows 10 est quasiment absent du marché, considère ITespresso.fr.

Il restera à voir si l’idée sera adoptée par les utilisateurs alors que, avec à peine 5% du marché, Edge peine aussi à faire son trou sur le marché des navigateurs.

Il n’en reste pas moins que, à travers cette initiative, Edge suit les traces d’Office, Skype ou Cortana en partant à la conquête des plates-formes concurrentes à Windows.


Lire également
Edge, invité d’honneur de la dernière Build de Windows 10
Edge est affectée par une faille que Microsoft s’abstient de corriger
Navigateurs Web : les meilleurs sur PC et sur mobile


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur