Le « No Cloud » devrait s’éteindre en 2020

CloudDSIIAASLogicielsPAASProjetsServeurs
5 431 1 commentaire

Gartner prévoit la quasi disparition de la politique du « No Cloud » d’ici 2020 avec l’accélération des offres IaaS, PaaS et surtout SaaS.

Au cours des 4 prochaines années, les réfractaires absolus au Cloud devraient disparaître au même titre que les organisations qui n’utilisent pas Internet. En 2020, beaucoup de services seront basés sur le Cloud et les entreprises refusant cette évolution seront ultra-minoritaires. Jeffrey Mann, vice-président de recherche chez Gartner, le souligne. « Il y a probablement aujourd’hui encore beaucoup d’entreprises qui ne souhaitent pas aller dans le Cloud et qui échappent à nos analyses, mais nous estimons que cette position va être de plus en plus intenable. »

Pour lui, « le Cloud va être l’option par défaut pour le déploiement des logiciels. La même chose est vraie pour les logiciels sur mesure (custom software), qui sont réalisés aussi bien pour des Cloud publics ou privés ». Dans cette logique, Gartner prédit que les solutions hybrides vont dominer et que la partie publique pourrait représenter une part importante de cette stratégie.

Une évolution inéluctable vers le Cloud only ?

Une tendance inéluctable que l’on retrouve auprès des grands éditeurs de logiciels. 30% du top 100 va investir dans les trois prochaines années dans un modèle « Cloud only », plutôt que « Cloud first » (avec du on premise encore disponible). Une démarche qui devrait forcer les plus réticents à évoluer vers le Cloud. Yehim V. Natis, vice-président Gartner, précise que « les organisations rigides ne peuvent pas produire des solutions informatiques agiles. Comme le delivery migre sur le Cloud, la plupart des organisations IT vont devoir se réorganiser pour tenir compte des réalités commerciales du Cloud ».

Le marché du IaaS devrait poursuivre sa croissance pour dépasser les revenus du marché des serveurs. En 2020, le PaaS devrait être aussi le grand gagnant avec un marché estimé à 55 milliards de dollars.

A lire aussi :

Les 10 recommandations du Cesin pour maîtriser le Cloud

Les entreprises sont prêtes à investir davantage dans le Cloud

Crédit Photo : Garagestock-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur