Régulations

Le noyau Linux en images

200521-linux-penguin-squelette
0 0 Donnez votre avis

Une série de graphiques permet de mieux appréhender la complexité du noyau Linux.

Les travaux de Razvan Musaloiu-E. sont intéressants à plus d’un titre. Cet étudiant a créé des graphes qui mettent en valeur certains éléments clés du noyau Linux.

Son dossier sur les systèmes de fichiers du noyau Linux fait un point précis sur la situation en la matière : il montre les points de convergence entre les systèmes de fichiers et le noyau Linux, ainsi que les relations entre les divers systèmes de fichiers ( A Visual Expedition Inside the Linux File Systems ).

Ce travail colossal est instructif, aussi bien du point de vue des explications fournies que des graphiques présents, qui représentent de façon parlante les données à retenir. La richesse du noyau Linux apparait ici clairement.

Ceux qui s’intéressent peu aux systèmes de fichiers se pencheront sur les annexes, qui mettent en lumière certains points clés. Tout d’abord, plus de 700 Mo d’espace disque seront nécessaires pour compiler entièrement le dernier noyau Linux.

Cette autre page est riche en enseignements : elle met en images les dates de sorties des différents noyaux open source, Linux, FreeBSD, NetBSD et OpenBSD. Dans le monde OpenBSD et NetBSD les sorties sont régulières et incrémentales. Pour Linux, la stratégie est différente, les noyaux se recoupant dans le temps. Ainsi, de nouveaux kernels 2.0 sont sortis à la même période que les premiers de la famille 2.6.

Ce phénomène est également présent pour FreeBSD. Vous pourrez constater enfin que les nouvelles versions du noyau Linux sortent de plus en plus lentement, ce qui demeure logique (quoiqu’inquiétant) au vu de la complexité croissante de ce projet open source.