Le patron de The Weather Company prend la tête d’IBM Watson

Big DataBusiness IntelligenceData & Stockage
Titan - Climate © Oak Ridge National Laboratory
4 53 Donnez votre avis

The Weather Company est maintenant une filiale d’IBM. L’ancien CEO du groupe météo devient le patron de la business unit Watson.

Fin octobre 2015, IBM envisageait l’acquisition des actifs numériques de Weather Co. Voir à ce propos notre article « Amazon et IBM s’intéressent à la météo ». Big Blue met aujourd’hui la main sur les sites web du groupe, ses infrastructures informatiques et ses données météo. Bref, toutes les activités de The Weather Company, en dehors de ses chaînes de télévision. Une opération rondement menée.

Le patron de The Weather Company, David Kenny, devient le responsable de la business unit Watson d’IBM. Une nomination logique, la compagnie météo manipulant et traitant de larges ensembles de données. Elle est donc un spécialiste – par essence – du Big Data analytique.

De multiples opportunités de marché

IBM va pouvoir tirer profit de cette acquisition dans de multiples secteurs. La société va tout d’abord vendre des données météo aux chaînes de télévision du groupe, qui resteront indépendantes. Une belle tribune pour Big Blue.

La firme va également pouvoir tirer profit de ce Big Data météo, qui pourra être exploité par les professionnels au travers d’offres Cloud à venir. Enfin, c’est un gros contrat d’infrastructure pour IBM, qui va ainsi pouvoir écouler ses serveurs et supercalculateurs pour soutenir l’évolution de cette offre météo.

La firme d’Armonk évoque des synergies dans le secteur de l’Internet des Objets. Les relevés météo supposent en effet un vaste réseau de capteurs. The Weather Company gère ainsi 2,2 milliards de points de capture.

Un microsite d’IBM est spécifiquement dédié aux activités de The Weather Company. Vous le retrouverez ici.

À lire aussi :
Résultats : IBM patine en 2015. La faute au dollar et au hardware
IBM propulse ses mainframes Linux dans le monde du Big Data
IBM livre des serveurs Power + Linux tueurs de Xeon

Crédit photo : © Oak Ridge National Laboratory

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur