SDN : CloudRouter relie les différentes générations de datacenter

CloudDatacentersGestion des réseauxLogicielsOpen SourceOrchestrationRéseaux
1 3 Donnez votre avis

Le projet Open Source CloudRouter s’inscrit comme une composante d’OpenDaylight pour faciliter la transition vers les nouvelles technologies réseau des datacenters.

La propagation du modèle Open Source se poursuit dans les réseaux. Après l’initiative OpenDaylight qui organise le développement d’un contrôleur SDN (Software Defined Network) communément partagé par les principaux acteurs du secteur (Cisco, Juniper, Brocade, HP, IBM, Microsoft, Oracle…) c’est au tour du routeur d’intéresser la communauté avec le projet CloudRouteur.

Officiellement annoncé mardi 31 mars, CloudRouter s’inscrit comme un projet d’arrière fond d’OpenDaylight qui vise à développer un routeur SDN en direction des grandes entreprises du Cloud, des datacenters et des opérateurs de réseau. Proposée gracieusement, l’application open source se destine à tourner sur les environnements physiques, virtuels et Cloud qui supportent les infrastructures SDN. « Nous avons lancé le projet CloudRouter afin de simplifier la migration vers le Cloud sans forcer les utilisateurs à abandonner le contrôle sur le routage du réseau et sa gouvernance », explique Jay Turner, responsable du projet CloudRouter et directeur DevOps chez IIX, un fournisseur de peering.

Performance et sécurité

CloudRouter s’inscrit ainsi comme un pont entre les architectures historiques vieillissantes des datacenters et les nouvelles (SDN, Cloud hybride, interconnexion des datacenters…). « Pour accélérer les développements de ce pont, le projet CloudRouter se focalisera initialement sur la performance et la sécurité », ajoute Jay Turner.

Basé sur une distribution Linux Fedora 20 (et plus), CloudRouter intègre la dernière version d’Opendaylight (Helium SR3) afin de fournir un réseau programmable sécurisé pour mettre en œuvre le SDN et installer les fonctions réseau virtualisées (NFV). La solution vise les infrastructures Cloud publiques ou privées. Elle est déployable avec les technologies de conteneurs (images Docker, Cloudius, OSv, KVM), supporte l’IPSec VPN, le SSL ou L2TP pour la sécurisation des connexions, intègre des fonctions de monitoring, assure la haute disponibilité du réseau et systèmes de redondance et revendique une faible consommation énergétique. Une version bêta 1.0 du projet est disponible depuis janvier dernier sur le site du projet.

Au-delà de IIX, le projet est soutenu par Cloudbees, Cloudius (qui développe un OS pour les déploiements bare metal), NGINX (équilibrage de charge), la Linux Foundation et OpenDaylight. Une caution de poids pour l’avenir du projet.


Lire également
Quel contrôleur SDN en attendant OpenDaylight ?
Le marché SDN et NFV des opérateurs atteindra 11 milliards de dollars en 2018
Le SDN ralentit le marché des routeurs

crédit photo © Jiunn- shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur