Les ventes de PC de Charybde en Scylla à la fin 2015

DSIPCPoste de travailProjetsRégulations
1 2 Donnez votre avis

La chute des ventes de PC au 4e trimestre est supérieure au recul annuel. Toutes les régions sont touchées. Lenovo limite la casse et Apple performe.

Les trimestres se suivent et se ressemblent pour l’industrie du PC. Pour le cinquième trimestre consécutif, les ventes mondiales d’ordinateurs ont reculé au cours des trois derniers mois de 2015. Elles s’établissent à 75,7 millions d’unités, soit un recul de 8,3% par rapport à la même période en 2014, avance le Gartner sur la base de résultats préliminaires. Sur l’ensemble de l’année, les constructeurs ont vendu 288,7 millions de machines. Un volume à l’image du dernier trimestre mais légèrement moins dégradé avec un recul annuel de 8% en 2015.

La fin de l’année ne joue plus son rôle de releveur

« Les ventes de fin d’année n’ont pas stimulé les livraisons globales, ce qui illustre le changement du comportement d’achat de PC des consommateurs », commente l’analyste du cabinet d’études Mikako Kitagawa. Et l’arrivée de Windows 10 n’y a encore rien changé. « Du côté des entreprises, [l’OS de Microsoft] a généralement reçu des commentaires positifs, mais comme prévu, la migration était mineure au quatrième trimestre alors que de nombreuses organisations commencent tout juste leur période d’évaluation. »

Toutes les régions ont souffert de cette baisse des volumes. Particulièrement les zones EMEA (Europe, Moyen Orient, Afrique), Amérique latine et Japon qui, frappées par la dévaluation de leurs devises, ont vu leurs marchés se contracter de près de 10%.

Lenovo brille aux Etats-Unis

Côté constructeurs, le 4e trimestre profite à Lenovo qui conserve la tête du classement. Si le fabricant chinois voit ses ventes reculer (de 4,2%) pour le troisième trimestre consécutif, il limite la casse par rapport à ses concurrents. Avec près de 15,4 millions de PC vendus, Lenovo se paie même le luxe d’augmenter sa part de marché de 19,4% en 2014 à 20,3% au dernier trimestre 2015. Le fournisseur des ThinkPad a particulièrement été efficace aux Etats-Unis où ses ventes en progression de plus de 21% (pour 2,13 millions d’unités) ont compensé les chutes européennes et asiatiques.

HP souffre plus : -8,1% pour 14,2 millions de machines. Un contraste par rapport à 2014 qui s’explique par les ventes exceptionnelles qu’avait alors enregistré le constructeur il y a un an grâce à une politique tarifaire agressive. Dell voit également ses expéditions diminuer dans toutes les régions (-5,1% pour 10,2 millions d’unités) à l’exception du Japon où les ventes s’affichent en hausse. Moins impacté, Asus suit la tendance (-3,2% pour 6 millions de PC) et Acer s’effondre (-11,2% pour 5,3 millions). Le seul à voir ses ventes progresser en fin d’année dernière est Apple : +2,8% pour 5,7 millions de Mac.

Apple, seul constructeur en hausse

Néanmoins l’attraction pour les machines d’Apple a ralenti au 4e trimestre alors que les ventes annuelles du constructeur de Cupertino s’élèvent de 5,8% (pour 20,7 millions d’unités). Pour l’ensemble de l’année 2015, le classement reste le même : Lenovo en tête suivi de HP, Dell et Asus. Avec des baisses évoluant entre 3,1% (Lenovo) et 15,3% (Acer).

Pour 2016, Gartner table sur une stabilisation du marché avec un recul des ventes limité à 1% et un potentiel retour de croissance en fin d’année. « Le marché du PC est au milieu de son changement structurel qui verra une diminution de la base installée des PC dans les prochaines années », estime Mikako Kitagawa.

Gartner PC 2015

crédit photo © Pressmaster – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur