Le SDN peine à prendre vie dans les datacenters des opérateurs

CloudDatacentersGestion des réseauxOperateursRéseauxVirtualisation

Selon IHS Markit, le déploiement effectifs de solutions SDN dans les datacenter a été divisé par près de trois en un an.

Les solutions SDN (Software Defined Networks) sont proposées depuis plusieurs années déjà. Ces derniers temps, les opérateurs arrêtent leurs choix d’orchestrateur pour piloter les réseaux par voie logicielle. Si la virtualisation du réseau avance, force est de constater qu’elle reste encore timide dans les datacenter. On peut même se demander si l’attrait de la technologie ne subit pas une certaine régression.

IHS SDNAinsi, selon une étude d’IHS Markit, seuls deux-tiers des opérateurs interrogés en 2016 poursuivent des essais de SDN en laboratoires. Un volume en recul en regard des plus des trois-quarts qui déclaraient tester les nouvelles technologies de gestion du réseau en 2015. Cela pourrait s’expliquer par la transformation des essais en production mais ce n’est pas le cas, au contraire. Ainsi, seuls 28% des sondés soutiennent encore une mise en production du SDN contre 89% un an auparavant. Et moins d’un quart des opérateurs interrogés exploitent les nouvelles technologies sur leurs équipements. Ils frôlaient les deux-tiers précédemment (voir schéma ci-contre).

Plus de temps que prévu

« Arriver à la production effective prend plus de temps que prévu, commente le cabinet d’études. Cela signifie que la partie la plus critique axée sur l’innovation du marché pour les nouveaux contrôleurs SDN, l’orchestration des centres de données et les applications SDN est encore largement ouverte. Bien que les prestataires leaders de services SDN sur le marché des datacenter soient de plus en plus visibles, en particulier pour les équipements de réseau physiques, nous ne nous attendons pas à une consolidation du marché avant le décollage effectifs des déploiements. »

Paradoxalement, le nombre de ports nus (bare metal) utilisés pour le SDN a doublé. Son taux est passé de 12% à 24% en un an sur les 33% de ports Ethernet nus exploités dans les datacenter. Un taux qui, lui, n’a pas varié entre les deux sondages d’IHS. Mais celui-ci devrait monter à 41% en 2018. Cisco et Juniper Networks restent les deux principaux fournisseurs de solutions SDN identifiés par les opérateurs. Dans 72% des sondés pour le premier et 39% pour le second. Cisco est particulièrement identifié dans le secteur de l’éducation (et la diffusion de cours en ligne), les fournisseurs de services qui déploient des portails et les entreprises adeptes d’architectures hybrides. Juniper se distingue avec ses solutions Contrail de contrôleur réseau et d’orchestration du Cloud.


Lire également
SDN et NFV : les DSI sont intéressés, mais peinent à suivre
SDN/NFV : Orange déploie Easy Go Network auprès des grandes entreprises
SDN/NFV, un marché à 19 milliards d’euros en 2020

crédit photo © ra2studio – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur