Le Service Pack 1 de Windows 7 en approche

Cloud

Le PS 1 de Windows 7 devrait débarquer très prochainement. Près de 15 mois après l’arrivée de l’OS sur le marché. Même si la mise à jour n’apporte aucune innovation majeure, elle reste très attendue des entreprises.

Quand arrivera le service pack 1 de Windows 7? Bientôt répond le spécialiste de Microsoft Paul Thurrott qui a pu installer, le 14 janvier, une préversion de la mise à jour système, également valable pour Windows Server 2008 R2. Et même très bientôt, donc. Mais aucune date n’est encore précisée. Il est vrai que, depuis la mise à disposition de la release candidate en octobre 2010, le temps commence à faire long pour l’OS sorti il y a bientôt 15 mois. Néanmoins, Microsoft avait prévenu que le SP1 n’arriverait pas avant le premier trimestre 2011.

De toute façon, il n’y a pas de quoi se précipiter, selon Paul Thurrott. Le SP1 de Windows 7 ne contient aucune mise à jour majeure (ce qui n’empêche pas de longues minutes d’installation de la mise à jour, 44 dans le cas du testeur). On notera les mises à jour de sécurité et correctifs de bug (notamment dans le format XPS) habituels, une amélioration des performances audio pour les périphériques HDMI, un meilleur support du protocole tiers WS-Federation et une mise à jour de Remote Desktop Services uniquement utile pour la synchronisation avec Windows Server 2008 R2.

Les nouveautés du SP1 de la version serveur sont, elles, plus conséquentes. Avec, justement, l’arrivée de RemoteFX (liée à Remote Desktop Services) qui enrichira l’expérience graphique pour les terminaux, et Dynamic Memory qui permettra à Windows Server Hyper-V d’allouer dynamiquement de la mémoire à chaque machine virtuelle.

L’arrivée du SP1 pour les postes clients est néanmoins très attendue, notamment des entreprises qui attende cette version améliorée de l’OS pour lancer leur migration depuis Windows XP voire antérieure. A l’automne 2010, à peine 1 entreprise sur 10 avait franchi le pas. Les quelques 240 millions de licences vendues en un an couvrant essentiellement les machines destinées au marché grand public. Ce qui permet à l’OS de Redmond d’atteindre désormais les 25 % de part de marché.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur