Le soldat robot débarque en Iraq

Régulations

L’armée américaine va déployer pour la première fois sur un théâtre d’opération des soldats robots

SWORDS (

Special Weapons Observation Reconnaissance Detection Systems) n’a rien du soldat mais tout du robot ! C’est le premier ‘soldat robot’ à être déployé sur un théâtre d’opération, l’Iraq. 18 véhicules robotiques militaires armés, et pilotés à distance, vont bientôt rejoindre les zones de combat de l’armée américaine en Iraq. C’est la première fois que des robots armés vont être utilisés au feu. La robotique était jusqu’à présent réservée aux drones (avions téléguidés) et aux robots démineurs. Mais un « Swords » est différent ! Véritable arme de combat, chaque véhicule ? qui coûte 230.000 dollars ? dispose de deux mitrailleuses lourdes, avec plus de 300 chargeurs chacune, et capables de tirer à plus de 1.000 mètres de distance ! Les armes prennent place sur une plate-forme Talon, un robot multifonction à chenilles, équipé d’un bras, qui a fait son apparition en 2000 en Bosnie, puis en 2002 en Afghanistan, et enfin dans les unités de déminage en Iraq. Selon Foster-Miller, concepteur du robot, Talon cumule plus de 20.000 missions actives sur tous les fronts. Et Swords a été qualifié par le Time Magazine comme l’une des inventions les plus incroyables de l’année 2004. Ce système est un prélude au Future combat system -ces futurs véhicules de combat entièrement automatisés équiperont l’armée américaine dans plusieurs années. Ou quand l’Amérique fera la guerre sans risquer physiquement les américains ! Tout comme ce que les conseillers de l’administration Bush évoquaient au début du bourbier iraquien !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur