Le système de mise à jour de Windows XP… au bout du rouleau

Poste de travailSécurité
Microsoft Windows XP © Microsoft
9 2 3 commentaires

L’algorithme de mise à jour de Windows Update est totalement dépassé par le nombre de correctifs dédiés à Windows XP. Un clou de plus dans le cercueil de cet OS ?

Windows XP, le plus célèbre système d’exploitation de Microsoft, affiche son âge. En plus d’arriver en fin de course en matière de support, cet OS est également techniquement au bout du rouleau dans ce domaine.

Slashdot rapporte ainsi que le système permettant à Windows de chercher des mises à jour est clairement à bout de souffle.

Le processus svchost.exe, en charge de traiter la liste des mises à jour et de leurs dépendances, peut ainsi utiliser l’ensemble des ressources processeur pendant plus d’une heure après le démarrage de la machine.

Et que dire du premier lancement de l’outil de mise à jour de Windows (après une réinstallation du système), qui peut mettre parfois jusqu’à une demi-journée pour afficher une liste des patches disponibles.

Un algorithme inadapté à des centaines de correctifs

La faute en revient à l’algorithme utilisé par Microsoft. Chaque mise à jour comprend des informations sur le logiciel corrigé, mais également un historique des correctifs liés au composant (une nécessitée, car la plupart des patches sont cumulatifs). Une liste qui – après plus de 12 années d’exploitation – est parfois très imposante.

Or, pour chaque ligne supplémentaire ajoutée au descriptif d’un correctif, le temps traitement de la liste est doublé. Les descriptifs des patches sont devenus si gros et les patches eux mêmes si nombreux, que c’est tout l’édifice Windows Update qui est aujourd’hui mis en péril.

Microsoft a tenté de corriger le problème en novembre, puis en décembre, sans succès. Il n’est pas certain que la firme de Redmond persiste encore très longtemps, la fin du support de Windows XP étant annoncée pour avril 2014 (lire Les entreprises ont un an pour abandonner Windows XP).

Crédit photo : © Microsoft


Lire également
Pour Microsoft, une des principales menaces de sécurité s’appelle… Windows XP
Fin du support de Windows XP : une bombe à retardement pour la sécurité IT
Windows XP équipe toujours près d’un PC sur 3 dans le monde
Les hackers attendent la fin du support de Windows XP
Windows 8 viendra-t-il à bout de Windows XP ?
L’abandon de Windows XP s’accélère

Voir aussi
Quiz Silicon.fr – À la découverte de Windows 8

De Windows 1 à Windows 8

De Windows 1 à Windows 8

Image 1 of 11

Paul ALLEN et Bill GATES à la création de Microsoft en 1975
Paul ALLEN et Bill GATES à la création de Microsoft en 1975 (c) Microsoft


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur