Le Wifi gratuit déboule sur les Champs-Elysées

Gestion des réseauxMobilitéOperateursRéseauxWifi
2 68 1 commentaire

Pour l’ouverture de l’Euro 2016, JCDecaux offre le wifi gratuit et illimité pour tous sur les Champs-Elysées.

Les touristes étrangers qui visitent la « plus belle avenue du monde » devraient s’en ravir. Ils vont pouvoir se connecter à Internet sans dépenser un octet de leur forfait data. Les parisiens aussi d’ailleurs. Car, depuis jeudi 9 juin, les Champs-Elysées sont équipés d’un réseau Wifi accessible gratuitement et de manière illimitée.

De l’Etoile au Rond-Point

C’est le cadeau de JCDecaux qui, sur fonds d’Euro 2016, s’est donc fendu d’un service d’accès sans fil ouvert à tous. Déployés dans les commerces et les Colonnes Morris du fournisseur de mobilier urbain, les hotspots sans fil couvrent en extérieur la zone située entre la Place de l’Etoile jusqu’au Rond-point des Champs-Elysées. L’accès au Wi-Fi Champs-Elysées (SSID de connexion :  « _Champs-Elysees_freewifi. ») se fait depuis un portail multilingue qui propose un guide urbain (sorties, shopping, restaurants…) et un plan interactif de l’avenue. Une solution conçue en partenariat avec le Comité Champs-Elysées (association de promotion de la célèbre avenue parisienne) et l’opérateur Hub One qui en assure la connectivité.

Le service est gratuit mais il faudra supporter les messages publicitaires qui s’afficheront à la connexion. Le premier sponsor officiel du service wireless est UnionPay International, en co-branding avec la banque chinoise China Merchants Bank.

100 millions de visiteurs annuels

Ce n’est pas un coup d’essai pour JCDecaux, spécialiste mondial du mobilier urbain, de la publicité dans les transports et de la communication extérieure au sens large. Il propose déjà dans les Aéroports de Paris un réseau Wi-Fi gratuit, à Amsterdam des abribus équipés de small cell, et à Düsseldorf et Los Angeles des hostpots Wi-Fi publics. Mais le « coup » de Paris constitue sa plus belle vitrine avec 100 millions de visiteurs annuels qui viennent fouler les pavés des Champs-Elysées, dont 30 millions de touristes.

« La ville de Paris, elle, ne débourse pas un centime dans l’histoire, précise Les Echos, repris par ITespresso.fr. Au contraire, elle gagne de l’argent en louant les bornes Wi-Fi exploitées par JCDecaux. L’installation d’un spot Wi-Fi sur les Champs-Elysées coûte 5000 euros. ». Une opération où tout le monde semble y trouver son compte et qui ne pourra que renforcer l’attractivité de ce quartier emblématique du 8e arrondissement de Paris si tant est qu’il en avait besoin.


Lire également
WiFi ouvert et gratuit : un commerçant est-il responsable ?
La Poste échange WiFi gratuit contre un courriel
Et si le WiFi vous géolocalisait plutôt que l’inverse ?

crédit photo © AstroStar – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur