L’Ecole 42 essaime son enseignement gratuit dans la Silicon Valley

DéveloppeursProjets
3 95 2 commentaires

L’Ecole 42, fondée par Xavier Niel, essaime à l’internationale en ouvrant une antenne dans la Silicon Valley. Elle reprend les mêmes recettes et veut former 10 000 développeurs d’ici 5 ans.

Le fondateur d’Iliad, maison-mère de Free, a en effet indiqué l’ouverture de « 42 » dans la Silicon Valley, à Fremont pour être exact, avec un campus de 200 000 m². Pour l’occasion, l’école a réalisé un petit clip de présentation disponible sur YouTube en invitant des vedettes de l’IT, Jack Dorsey, CEO de Twitter, le dirigeant de Nest, le CEO de Periscope, un vice-président de Facebook et d’anciens développeurs (homme et femme). Ils ont tour à tour expliqué les besoins de talents en développement aux Etats-Unis. Un marché tendu dans la Silicon Valley où les sociétés IT se battent pour obtenir les meilleurs profils.

Casser la barrière de l’emprunt avec la gratuité

Mais il existe une barrière à l’entrée souligne Leila Jana de Sama, une structure caritative d’aide à la personne via le numérique. « Les frais scolaires aux Etats-Unis sont très chers et les étudiants doivent emprunter des sommes considérables. » Et de citer le chiffre de 40 millions d’étudiants qui contractent un emprunt pour un total de 1160 milliards de dollars (en moyenne entre 11 000 et 42 000 dollars par an).

Pour résoudre ce problème, Xavier Niel exporte le savoir-faire de l’école française, à savoir la gratuité de l’enseignement. Un pavé dans la mare de l’éducation à la mode américaine. Il reprend aussi les recettes d’enseignement made in France (un bâtiment ouvert 7 jours sur 7 avec des dortoirs gratuits, un millier d’iMac, etc.). Il a ainsi commencé à mener des tests en ligne pour organiser une première « piscine », une épreuve se déroulant sur un mois pour sélectionner les meilleurs candidats. Pas de discrimination à l’entrée sur le diplôme et l’âge, 42 est ouvert aux personnes âgées entre 18 et 30 ans. La rentrée universitaire devrait se faire en novembre prochain. Et les ambitions de 42 dans la Silicon Valley sont grandes : former 10 000 développeurs d’ici 5 ans.

A lire aussi :

Après 42, Xavier Niel finance l’incubateur parisien de la Halle Freyssinet
171 formations labellisées « grande école du numérique »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur