L’écosystème OpenPower s’organise autour de la HAL HostOS/KVM

CloudLogicielsOpen SourceServeursVirtualisation
IBM Power 8 (c) IBM
5 10 Donnez votre avis

Pour faciliter la mise au point de solutions logicielles pour les machines OpenPower, une couche d’abstraction matérielle est proposée. Elle s’appuie essentiellement sur KVM.

L’OpenPower Summit démarre aujourd’hui à San Jose, dans l’indifférence quasi générale. Et pourtant, IBM reste un poids lourd du monde des serveurs. Si Big Blue n’est plus dans le top5 des vendeurs de serveurs en volume, il reste le numéro trois en revenus.

Dans le même temps, l’écosystème OpenPower s’organise, avec à la clé des serveurs proposés par d’autres sociétés, permettant ainsi aux machines Power d’accéder à l’étape suivante : devenir du matériel non-propriétaire.

« Alors que de nouvelles offres OpenPower sont développées par de multiples acteurs, il devient difficile de les déployer dans un environnement d’OS qui exploite une base connue et éprouvée et en même temps permette la flexibilité qui est nécessaire pour soutenir la diversité des besoins », constatent les soutiens de cet écosystème.

La virtualisation comme couche d’abstraction matérielle

La réponse à cette problématique est donnée dans le cadre de l’OpenPower Summit et prend la forme d’une couche d’abstraction matérielle. Une nouvelle initiative a été mise en place afin de mettre en place cette HAL (Hardware Abstraction Layer), qui va s’appuyer sur le couple HostOS/KVM. Bref, sur un hyperviseur de type 1.

Côté HostOS, c’est un noyau Linux, assisté de quelques outils de base, qui sera à la manœuvre. Seul ce qui est nécessaire au fonctionnement de l’hyperviseur KVM sera inclus dans cet ensemble. Des outils de compilation de cette HAL et de validation seront proposés aux membres de l’écosystème OpenPower, afin qu’ils puissent proposer une version d’HostOS (avec en option KVM) compatible avec leurs machines.

À lire aussi :
Le Power9 mettra l’accent sur Linux, Java et les bases de données
IBM livre des serveurs Power + Linux tueurs de Xeon
Une station de travail Power8 en approche

Crédit photo : © IBM

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur