PCPoste de travailRégulations

Lenovo bientôt numéro 1 mondial du marché des PC

crédit photo © Adrian Hillman - Fotolia.com
3 3 Donnez votre avis

Avec un peu moins de 353 millions de PC vendus dans le monde, le marché reste stable malgré un quatrième trimestre en baisse guère réjouissant pour 2012. Lenovo en profite pour se rapprocher du numéro 1 HP.

Il fallait s’y attendre. Après deux trimestres consécutifs de hausse, le marché mondial du PC aborde un nouveau déclin au quatrième trimestre 2011. Un déclin que le Gartner évalue à 1,4  %. Soit 92,2 millions d’unités vendues. Des résultats préliminaires qui pourront être revus à la baisse comme à la hausse, restons optimistes. Le cabinet d’études avait précédemment anticipé une baisse de 1  %.

La faiblesse de la demande des consommateurs associée à la crise économique européenne expliquent en partie cette tendance. Et ni la demande soutenue des entreprises, ni la forte croissance des marchés émergents ne suffisent à renverser la vapeur. Une situation que les inondations en Thaïlande ont amplifié avec la pénurie des disques durs entraînant la hausse de leurs prix, laquelle se répercute en partie sur les tarifs des machines au final. Ce qui n’arrange pas les affaires du marché. D’autant que les répercutions se feront encore sentir en 2012. Et n’oublions pas l’impact des tablettes, dont les ventes ne sont pas comptabilisé par le Gartner, sur le choix des acheteurs.

Les ultrabooks n’ont pas encore la cote

Autre déception, le lancement des ultrabooks à l’automne 2011. « Les ultrabooks ne semblent pas attirer l’attention des consommateurs, remarque Mikako Kitagawa, principal analyste au Gartner. Les consommateurs n’ont montré que très peu de sensibilité envers les ultrabooks, et seulement un petit groupe de consommateurs a été disposé à payer le premier prix pour ces modèles. » Mais passé ces premiers modèles, la nouvelle vague de machines ultra portables présentées au CES 2012 devrait faire décoller cette nouvelle génération de notebooks.

Du côté des constructeurs, si HP reste en tête avec 16  % du marché, ses ventes s’effritent à 14,7 millions d’unités, soit une baisse de 16,2  %. L’américain est talonné par le chinois Lenovo qui voit, lui, ses ventes grimper de 23  % à près de 13 millions d’unités, conformément à sa stratégie d’atteindre la première place mondiale. Il semble désormais que ce ne soit plus qu’une question de trimestres, 2 points le séparant du numéro 1.

Apple le grand absent

Dell conforte sa troisième place avec 11,6 millions de PC, en hausse de 7,8  %. Acer poursuit sa dégringolade. Alors que le constructeur taïwanais frôlait les hauts du sommet il y a un an, il tombe aujourd’hui à la quatrième place avec un recul de 18,4  % (le plus important du classement) pour moins de 10 millions de machines commercialisées. Asus, enfin, gagne du terrain. Ses ventes sont en hausse de plus de 20  % avec 6,2 millions de PC.

A noter l’absence d’Apple parmi les 5 premiers constructeurs mondiaux. On retrouve néanmoins la firme de Cupertino en troisième place (derrière HP et Dell) du marché américain (Etats-Unis) avec 2 millions d’iMac et autres MacBook. Une belle croissance de 20  %. Là encore, rappelons que les ventes de l’iPad ne sont pas comptabilisées.

Sur l’année 2011, le classement reste le même que celui évalué par le Gartner à l’échelle mondiale mais dans des volumes évidemment supérieurs (voir tableau ci-dessous). Au final, le marché reste stable, en très légère hausse de 0,5  % avec 352,8 millions de PC distribués. Des résultats préliminaires qu’il restera néanmoins à confirmer, notamment par les études des autres analystes.