Lenovo collecte des données d’utilisation sur ses ordinateurs professionnels

PCPolitique de sécuritéPoste de travailSécurité
6 20 Donnez votre avis

Encore un nouveau scandale pour Lenovo, dont les outils installés sur les ordinateurs professionnels transmettent des données d’utilisation à la firme.

Premier constructeur de PC au monde, Lenovo n’en finit plus d’enchaîner les scandales. Il y avait eu l’affaire Superfish (voir « Adware Superfish : Lenovo veut devenir exemplaire ») et le firmware intrusif et buggé (voir « Scandale : Lenovo cache un logiciel renfermant une faille dans ses firmwares »). Des problèmes qui ne concernaient que les machines grand public du constructeur.

L’affaire d’aujourd’hui franchit un palier en matière de gravité, car elle concerne les ordinateurs professionnels de la firme. Michael Horowitz de Computerworld a découvert le pot aux roses en détectant l’appel quotidien à l’application Lenovo Customer Feedback Program.

Intrigué, il a mené l’enquête et découvert que Lenovo s’arrogeait le droit d’inclure des composants logiciels qui communiquent avec des serveurs sur Internet dans ses ThinkCentre, ThinkStation et ThinkPad.

Lenovo confirme dans ce document que deux types de données sont collectées : des métriques sur l’utilisation de ses applications et un inventaire des logiciels Lenovo installés sur l’ordinateur. Sont concernés les outils suivants : Lenovo Companion, Lenovo Support, Lenovo Settings, Lenovo System Update, Lenovo QuickControl, Lenovo QuickDisplay, Lenovo SHAREit, Lenovo Experience Improvement, Lenovo Solution Center et Lenovo Simple Tap.

Comment éliminer la collecte de données ?

L’inventaire est réalisé par Lenovo Experience Improvement. Il suffit de désinstaller ce composant pour mettre fin à cette collecte d’informations. Les données d’usage sont transmises directement par les applications concernées. Un clic sur l’icône en forme de point d’interrogation permet d’accéder aux paramètres de ces logiciels et de désactiver l’envoi de statistiques d’utilisation.

Lenovo précise toutefois que retirer « Lenovo Customer Feedback Program » de la liste des tâches planifiées sera plus radical, en permettant de couper cette fonctionnalité dans tous les logiciels incriminés.

À lire aussi :
La collecte de données personnelles inquiète les Français
Windows 10 : des apps pour bloquer la collecte de donné
es
Mettez fin à la remontée automatique de données sous Windows 7

Crédit photo : © Carlos Amarillo – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur