Lenovo recule sur les PC, mais résiste mieux que la concurrence

CloudMobilitéPCPoste de travailServeursSmartphonesTablettes
lenovo thinkpad l540
0 0 Donnez votre avis

Lenovo se renforce dans le secteur des PC, mais avec un chiffre d’affaires en baisse. Baisse aussi sur les smartphones et rebond raté sur les serveurs.

Lenovo vient de présenter les résultats de son dernier trimestre d’activité, qui se terminait le 30 juin dernier et forme le premier quart temps de l’exercice 2017 du constructeur chinois de PC, serveurs et terminaux mobiles.

Des résultats solides, malgré les revers rencontrés par l’industrie et les tensions sur les taux de change, explique Lenovo. Traduction : la firme a limité la casse, mais marque le pas. Son chiffre d’affaires cède ainsi 6 % sur un an, à 10,1 milliards de dollars. Le bénéfice net progresse pour sa part de 64 %, à 173 millions de dollars. Des résultats mitigés donc, surtout de la part de Lenovo, qui nous avait habitués à progresser contre vents et marées.

PC en baisse, serveurs stables

Le PC and Smart Device Business Group, qui regroupe PC et tablettes, cède 7 % sur un an, à 7 milliards de dollars de chiffre d’affaires. La firme demeure en première position du classement mondial des constructeurs de PC, pour le 13e trimestre consécutif, avec 21,1 % de parts de marché. Elle se renforce même, avec une baisse de ses ventes de PC de 2,3 % sur un an (à 13,2 millions d’unités), contre un recul de 4,1 % pour l’ensemble du secteur. La firme espère atteindre à terme les 30 % de parts de marché dans le monde du PC.

Le Mobile Business Group n’en finit pas de plonger. Cette business unit, qui regroupe les smartphones de Lenovo et de Motorola, perd 6 % sur un an (stable à taux de change constant), à 1,7 milliard de dollars de chiffre d’affaires. Une baisse sur un marché qui progresse pourtant de 0,7 %. Lenovo rogne au maximum sur ses marges et ne dispose guère de possibilités d’améliorer la situation. Ainsi, c’est une perte avant taxes de 206 millions de dollars qui est présentée en bout de chaîne.

Le Data Center Business Group regroupe serveurs, stockage, logiciels et services des gammes ThinkServer et System x. Les ventes sont en hausse de 1 %, à 1,1 milliard de dollars. Une croissance dans la norme du marché, qui reste globalement stable cette année. Nous attendons toutefois toujours le rebond de Lenovo sur le marché des serveurs, suite au rachat des System x d’IBM. À noter, la firme arrive à imposer ses offres serveurs en Chine. Elle y occupe toujours la première place, avec des revenus en hausse de 14 % sur un an.

Frein en Chine… et ailleurs

De Chine il est beaucoup question dans ces résultats trimestriels. Les ventes de Lenovo y sont en baisse de 9,8 % sur un an, à 2,9 milliards de dollars. La crise qui touche le pays impacte durement les constructeurs. Et Lenovo, qui y réalise 28,4 % de son chiffre d’affaires, ne fait pas exception à la règle.

Autre marché clé, le continent américain, qui représente 30,4 % du CA de la firme, soit 3 milliards de dollars. La baisse est ici moins marquée : – 6,6 %. Enfin, Lenovo est également en décroissance en zone EMEA, avec un recul de 7,3 %, pour 2,5 milliards de chiffre d’affaires (24,5 % du total).

À lire aussi :
Résultats : 2015-2016, un exercice à oublier pour Lenovo
HPE, Dell et Lenovo sortent leurs serveurs Xeon E7 v4
Smartphones : Lenovo se lance en France


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur