Les 10 chiffres clefs du numérique en France

Editeurs de logicielsProjetsRégulationsSSII

Compilés par la Direction générale des entreprises, les chiffres clefs du numérique gravent une photographie du déploiement des TIC dans l’Hexagone. Avec des forces, mais aussi quelques faiblesses.

131 835 : C’est le nombre d’entreprises évoluant dans le secteur des TIC en France. Sur ce total, on dénombre seulement 1 650 industriels et 6 579 éditeurs de logiciels. L’immense majorité des entreprises sont des entreprises de services.

685 000 : C’est le nombre de personnes employées par le secteur en 2014 (les derniers chiffres connus dans les statistiques Insee). Sur ce total, 320 000 personnes environ sont employées par les sociétés de services IT et 51 000 par les éditeurs de logiciel.

99 % : C’est la part des entreprises françaises ayant un accès à Internet à haut débit. Soit deux points de mieux que la moyenne de l’Europe des 28. En revanche, seules 67 % des entreprises hexagonales ont un site Internet, là où la moyenne sur le continent atteint les 75 %.

16 % : Moins d’une entreprise française sur 5 possède un spécialiste des TIC dans ses effectifs. C’est inférieur à la moyenne observée dans l’Europe des 28 (20 %).

75 milliards d’euros : C’est la valeur ajoutée créée par les TIC en France en 2014. Ce sont les services qui, une fois encore, pèsent le plus dans cette création de valeur. Les services IT (39 % environ du total) et les services télécoms (34 %) se détachant très nettement.

8 % : C’est la part de la valeur ajoutée créée par le logiciel par rapport au total du secteur. Soit 6 milliards d’euros ‘seulement’, loin des 29 milliards générés par les SSII et cabinets de conseil. Mais chaque salarié d’un éditeur de logiciel produit 28 % de valeur ajoutée supplémentaire par rapport à son homologue en SSII.

3,86 % : C’est le poids des TIC dans le PIB de la France en 2014. Un ratio supérieur à celui observé en Espagne ou en Italie, mais inférieur à celui de l’Allemagne (4,19 %).

20,8 % : Les dépenses de R&D du secteur des TIC pèsent un cinquième des dépenses totales en recherche et développement des entreprises hexagonales. En 2014, le secteur a dépensé 6,5 milliards d’euros en R&D, en léger retrait sur un an.

39,6 % : C’est la part des Français disposant d’un abonnement à haut débit fin 2015. Un peu moins qu’en Corée du Sud ou aux Pays-Bas, mais mieux qu’au Royaume-Uni (37,9  %), en Allemagne (37,6 %) et aux Etats-Unis (31,4 %).

74 % : Environ trois internautes français sur quatre ont réalisé au moins une commande en ligne au cours des 12 derniers mois. Générant au total près de 70 milliards de chiffre d’affaires (m-commerce inclus). Les Français sont toutefois plus frileux à acheter sur Internet que leurs homologues anglais, allemands ou suédois.

2016 Chiffres Cles Numerique by netmediaeurope on Scribd

A lire aussi :

+2,7 % en 2017 : la dépense IT freinée par les incertitudes politiques

Tech in France : réorienter l’épargne des Français vers l’innovation

Crédit photo : nopporn / Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur