Les 10 technologies stratégiques de 2010

Cloud

L’avenir des entreprises passera notamment par les choix des outils technologiques à mettre en œuvre prochainement. Le cabinet Gartner identifie 10 technologies incontournables.

Quelles seront les technologies incontournables en 2010? Autrement dit, les technologies stratégiques que l’entreprise adoptera dans les trois prochaines années et qui impacteront significativement son organisation et, donc, son développement. C’est la question à laquelle le Gartner entendait répondre dans le cadre de ses conférences Symposium/ITxpo à Orlando (du 18 au 22 octobre).

« Les entreprises devraient prendre en compte le top 10 des technologies dans leur processus de planification stratégique en posant des questions clés afin de prendre des décisions délibérées dans le courant des deux prochaines années, avance David Cearley, vice-président et analyste chez Gartner. Cela ne signifie toutefois pas nécessairement l’adoption et l’investissement dans toutes ces technologies. Aux organisations de déterminer les technologies qui aideront à transformer les initiatives individuelles. »

Les dix technologies sélectionnées par Gartner touchent aussi bien l’infrastructure du SI de l’entreprise que les outils des salariés. Sans surprise, le cloud computing est mis en avant pour ses capacités à délivrer une grande variété de services, en développement ou applicatifs, tout en permettant de « réarranger » les coûts des solutions IT. L’informatique en nuage, et la virtualisation qui l’accompagne inévitablement, aidera notamment à la mise en œuvre du « Client Computing ». « Les entreprises devraient préparer, pour une durée de cinq à huit ans, la feuille de route stratégique du Client Computing définissant une approche normalisée concernant les périphériques, l’appropriation et le support; le système d’exploitation et les applications, le déploiement et la mise à jour; et la gestion et des plans de sécurité pour gérer la diversité », estime le Gartner.

Si elles n’en sont pas encore totalement dépendantes, les prises de décision s’appuieront de plus en plus sur les outils d’analyses avancées (Advanced Analytics). La problématique de la sécurité restera plus que jamais d’actualité. Elle devra être renforcé par des outils de surveillance et analyses des activités qui circulent sur le SI. Ne serait-ce que pour assurer l’accès aux outils de réseaux sociaux. Le Social Computing est une réalité avec laquelle les entreprises doivent désormais composer.

Tout comme les applications mobiles (Mobile Applications) que 1,2 milliard de personnes utiliseront depuis leur smartphone d’ici à fin 2010. Tous ces développements nécessiteront de nouveaux centres de données. Lesquels doivent aujourd’hui être remodelés (Reshaping the Data Center) pour répondre aux futurs besoins, tant en termes de consommation énergétique, de refroidissement que de volume d’exploitation. Ces futurs data center accueilleront probablement la mémoire Flash (Flash Memory) qui répondra de mieux en mieux aux besoins de stockage. Gartner estime sa progression à 100 % par an sur les 5 prochaines années. Enfin, le Green IT reste de mise, dans les économies énergétiques mais aussi dans l’organisation de l’entreprise qui devra s’adapter à la dématérialisation, le télétravail et les outils de communication à distance.

« Cette liste devrait être utilisée comme point de départ et les entreprises doivent adapter leur liste en fonction de leur industrie, les besoins commerciaux uniques et le mode d’adoption des technologies », rappelle Carl Claunch, vice-président et distinguished analyst au Gartner. « Une fois déterminé ce qui correspond aux besoins, la décision ne sera pas forcément liée à une technologie particulière. Dans d’autres cas, il s’agira de continuer les investissements technologiques au rythme actuel. Pour d’autres, enfin, la décision passera par une phase de test et pilote ou, plus agressivement, d’adoption et de déploiement. »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur