Les collectivités locales ont investi 448 millions d’euros dans les réseaux en 2006

Régulations
0 0 Donnez votre avis

Couverture de zones blanches, réseaux de collectes? en 2006, les
collectivités territoriales ont mis le paquet dans les réseaux

Les collectivités ont lancé de nombreux projets de réseaux ouverts aux opérateurs en 2006, annonce l’Avicca, l’association des villes et collectivités pour les communications électroniques et l’audiovisuel, le 15 janvier. L’association regroupe les collectivités territoriales actives dans l’aménagement de leur territoire en réseaux de communications électroniques, et dans le développement des usages.

D’après son bilan , au 1er janvier 2007, 48 réseaux sont déjà en exploitation, 21 ont été attribués et sont en construction, et 16 font l’objet d’une procédure de consultation. Au total, l’an dernier, 448 millions d’euros ont été investis, répartis entre 15 marchés. C’est plus qu’en 2005, où 11 marchés avaient été attribués.

Tous les marchés attribués en 2006, d’après l’association, concernent l’aménagement numérique du territoire. Et quatre types de projets sont à l’?uvre : la couverture de zones blanches, en liaison avec un réseau de collecte existant ou à venir ; les réseaux de collecte, avec une dimension très haut débit pour les zones d’activité et les services publics, voire, pour partie, le grand public ; les réseaux très haut débit pour les entreprises en fibre jusqu’à l’abonné et enfin, la desserte en technologies alternatives (CPL, WiMAX).

Aménagement numérique à tout crin

Parmi eux, à nouveau, on trouve des projets portés par diverses catégories de collectivités territoriales : des agglomérations, comme Angoulême ou Quimper, une région, avec la Guyane, ainsi que des départements, comme la Nièvre ou la Seine-et-Marne. Cette dernière, par exemple, a décidé de mettre sur pied un réseau qui devra desservir 100% du territoire, (particuliers à 512 Kb/s minimum et entreprises à 2048 Kb/s).

Pour ce, le département a signé en novembre dernier une convention de travaux et de services public avec le groupement Axia France/Vinci Networks/Marais Contracting. Pour 74,4 millions d’euros, le projet comprend 1101 km de fibre optique et 14 sites WIMAX. En outre, il exploitera les infrastructures de réseau moyen débit existant. Coté points de raccordements, 143 n?uds de raccordement sont prévus ainsi que 346 zones d’acheminement, dont 179 en fibre optique, et 836 sites publics. Le réseau devrait être opérationnel fin 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur