Les dépenses IT plombées par le hardware en 2017

CloudDSIProjetsRégulationsServeurs

Les dépenses IT des entreprises vont ralentir en 2017. A cause de l’intérêt grandissant pour les services Cloud.

Les dépenses globales en solutions IT vont ralentir cette année. Le chiffre d’affaires généré par les ventes de serveurs, logiciels, solutions de communications et autres services Cloud devraient afficher une hausse de 2,6% en2017, contre 2,8% en 2016, rapporte l’étude AlphaWise de Morgan Stanley établie à partir des déclarations d’intention de DSI.

Le ralentissement des investissements IT devrait surtout être le fait de la réduction des achats de matériels alors que les responsables vont accentuer leurs intérêts pour le Cloud, l’intelligence artificielle et le machine learning. Le stockage flash devrait néanmoins connaître une bonne dynamique.

Dépenses Cloud en hausse de 14%

A l’exception de la défection pour les serveurs, le marché devrait néanmoins être profitable à l’ensemble des secteurs. Les ventes de logiciels devraient ainsi progresser de 5% sur l’année, celles consacrées aux services s’élèveront de 3,4% tandis que les solutions de communication bénéficieront d’une hausse de 3,2%, selon l’étude de l’établissement bancaire.

De son côté, IDC constate une progression notable des solutions de Cloud IT confirmant ainsi l’accélération de l’appétence des entreprises pour les services en ligne. Au premier trimestre 2017, les ventes de serveurs, stockage et commutateurs Ethernet ont progressé de près de 14% sur un an, générant 8 milliards de dollars de chiffre d’affaires. Le Cloud représente désormais 39% de l’ensemble des ventes de solutions IT dans le monde contre moins de 34% au premier trimestre 2016.

La locomotive Cloud public

Le Cloud public est le principal bénéficiaire de la tendance avec une hausse annuelle de 21,7% à 4,8 milliards de dollars. Plus modeste, le Cloud privé n’en progresse pas moins, de 6%, à hauteur de 3,1 milliards. Pour leur part, les achats d’infrastructures IT « non Cloud » ont régressé de 8% au premier trimestre.

Cloud pubic fournisseurs intérêtSelon le sondage de Morgan Stanley, Amazon, Microsoft et Salesforce arrivent dans le peloton de tête des fournisseurs de services Cloud qui vont profiter le plus de la transformation par le numérique des entreprises à hauteur de 15,5%, 14,6% et 8,6% des réponses respectivement. IBM (5,2%) arrive en 5e position derrière Cisco (7,7%) et devant Dell (4,7% sans les 2,6% d’EMC) et Oracle (4,3%), rapportent nos confrères de SiliconAngle. Les DSI interrogés indiquent enfin que, à l’horizon 2020, la moitié de leur informatique tournera dans des Cloud publics.


Lire également
Dépenses IT : Gartner divise par deux sa prévision de croissance pour 2017
Les prix des PC et smartphones vont augmenter en 2017
Les budgets IT des grandes entreprises progresseront de 4,5 % en 2017

Photo via Visualhunt

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur