Les dernières rumeurs de la galaxie iPhone 7

MobilitéSmartphones
3 16 Donnez votre avis

Après demain, Apple va lever le voile sur ses prochains iPhone. Les versions 7 et 7+ devraient être présentées. Petit tour d’horizon des dernières rumeurs.

C’est inattendu : la rentrée est mouvementée pour Apple. Mais pas à cause du buzz iPhone 7. La firme de Tim Cook doit mobiliser une certaine énergie pour justifier sa situation fiscale aberrante en Irlande. Alors que, parallèlement, elle prépare sa session keynote du 7 septembre pour présenter ses nouveaux produits. Comme terminaux vedettes, on attend l’iPhone 7 et peut-être l’Apple Watch 2.

Les premiers éléments de configuration commencent à se dessiner pour le smartphone dernière génération d’Apple. Ming-Chi Kuo, analyste au sein de KGI Securities qui suit avec intérêt les nouveautés hardware de la firme de Cupertino, dresse une esquisse de spécifications attendues avec l’iPhone 7.

Apple aurait développé une nouvelle puce mobile avec l’A10, succédant à l’A9 des iPhone 6s. Son processeur serait cadencé jusqu’à 2,4 GHz, contre 1,85 GHz pour celui de l’A9 (soit 30% d’augmentation). Il serait désormais épaulé par 3 Go de mémoire vive pour l’iPhone 7 Plus et toujours 2 Go pour l’iPhone 7.

La puce serait gravée dans le process avancé 16 nm (nanomètres) signé TSMC et bénéficierait de sa technologie de boîtier InFO (Fan-Out) qui se traduit par un packaging plus fin, moins de dissipation thermique et une plus grande vélocité au niveau des entrées / sorties.

La technologie d’affichage resterait inchangée avec des dalles de 4,7et 5,5 pouces pour les déclinaisons iPhone 7 et iPhone 7s escomptées, affichant toujours les mêmes définitions. En revanche, l’iPhone 7 adopterait la technologie d’affichage « True Tone » étrennée avec l’iPad Pro 9,7 pouces. Quatre capteurs analysent la lumière ambiante afin d’adapter la température des couleurs affichées à l’écran.

Adieu à la prise Jack ?

L’autre nouveauté majeure sur la génération iPhone 7 proviendrait de la disparition pure et simple de la prise jack 3,5 mm qui permet de connecter un haut-parleur externe ou bien des écouteurs. En lieu et place, Apple diffuserait le flux sonore via le port Lightning. Ce flux numérique (alors qu’il est analogique via la prise Jack 3,5 mm) serait exploitée par des nouveaux écouteurs baptisés AirPods (au lieu de AirPods) livrés avec chaque iPhone.

Un adapteur Lightning vers Jack 3,5 mm serait aussi de mise pour une transition indolore. L’espace libre par la vacance du port Jack serait occupé par un nouvel amplificateur audio destiné à booster la puissance sonore.

D’autres fabricants comme Motorola (avec le Moto Z) ou LeCo (gamme de smartphones Le 2, Le 2 Pro et Le Max 2) ont d’ores et déjà opté pour un son véhiculé via le port USB-C.

Photo en faible luminosité

Au registre des nouveautés de taille, le volet photo ne serait pas en reste. Si le capteur photo de l’iPhone 7 (avec écran de 4,7 pouces) serait amélioré, c’est l’iPhone 7 Plus qui se taillerait la part du lion dans ce domaine. Il serait équipé d’un double appareil photos avec deux objectifs dotés d’un capteur de 12 mégapixels chacun. Cela n’est pas sans rappeler les LG G5 et Huawei P9, également équipés d’un double appareil photo au dos.

Il y a aurait une optique grand angle et une autre à longue focale, ainsi qu’un système de stabilisation optique (OIS). De quoi assurer un zoom optique amélioré, avec des possibilités Light Field (telles que sur les appareils photos plénoptiques Lytro Light Field Camera et Lytro Illum).

Apple aurait par ailleurs doublé le nombre de flash LED à 4 (deux LED « chaudes » et deux autres « froides ») pour améliorer le système de flash « True Tone » et, de ce fait, la qualité des photos dans des conditions de faible luminosité.

Un tantinet waterproof

D’autres caractéristiques pêle-mêle apparaissent.

Exit le modèle avec 16 Go et 64 Go de mémoire flash de stockage et arrivée des 256 Go, Apple proposant ainsi l’iPhone 7 avec 32 Go, 128 Go ou bien 256 Go.

Deux nouvelles couleurs feraient également leur apparition avec le « dark black » (« noir profond ») et le « piano black », plus brillant, tandis que le « Gris sidéral » ne serait plus proposé.

L’iPhone 7 bénéficierait d’un nouveau capteur de proximité « Laser » (au lieu de LCD), pour une plus grande réactivité et une distance de déclenchement plus importante. Il permettrait des fonctionnalités à base de gestes en agitant les mains.

Le bouton physique d’accueil ne serait plus cliquable mais intégrerait un capteur de pression et un retour haptique (un système déjà exploité sur le pavé tactile de certains MacBook).

L’iPhone 7 reprendrait les lignes et le design des iPhone 6s et serait également certifié IPX7, à l’instar de l’Apple Watch (submersible à 1 mètre durant 30 minutes).

Le support du FeliCa (services sans contact) serait de la partie pour la mouture distribuée au Japon, précise ITespresso.

Apple montrerait une certaine prudence dans cette nouvelle offensive sur fond de marché timoré des smartphones en l’état actuel. KGI Securities prévoit une production de 65 millions d’iPhone 7 pour 2016 (contre 82 millions pour l’iPhone 6s en 2015).

A lire aussi :

L’iPhone 7, un futur smartphone Intel Inside ?

Apple se paye Linx, spécialiste de la photo numérique… pour l’iPhone 7 ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur