Les prix de l’accès Internet stabilisés ? Plus pour longtemps

DSIMobilitéOperateursRégulationsRéseaux
5 4 Donnez votre avis

La stabilisation des prix d’accès Internet en 2015 risque d’éclater en 2016 avec la remontée des tarifs sur le très haut débit.

Les prix des services d’accès Internet haut et très haut débit se sont quasiment stabilisés entre 2014 et 2015. Dans son étude annuelle sur les marchés des services mobiles et fixes grand public en France métropolitaine, l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) constate une très légère augmentation de 0,2% en moyenne. « Cela masque toutefois une hausse de 2,5 % des prix au cours de l’année 2015, liée à des augmentations de tarifs sur le très haut débit », note le régulateur. Autrement dit, les offres fibre tendent à tirer les prix vers le haut.

Arcep prix fixes

Promesse de gonflement des marges pour les opérateurs, les augmentations tarifaires pourraient ainsi se poursuivre sur les offres très haut débit, comme on a pu le voir récemment du côté de SFR comme de Bouygues Telecom. Et d’Orange qui vient de livrer une nouvelle Livebox jusqu’à 5 euros plus chère que précédemment. En cause, les nouvelles fonctionnalités qui accompagnent ces offres comme le Wifi 802.11ac MIMO, le support de l’ultra haute définition, la capacité de stockage étendue, le contrôle depuis le smartphone, etc. Seul Free n’a pas touché à ses tarifs pour le moment.

Ralentissement de la baisse des prix mobiles

Ces promesses de rentrées d’argent aideront les opérateurs à financer leurs investissements dans leurs réseaux fixes comme mobile. Et de compenser les reculs des tarifs de ce secteur. Toujours selon le régulateur, les prix des services mobiles ont chuté de 5,5% en 2015 en moyenne. Néanmoins, là aussi la situation semble se stabiliser malgré une concurrence toujours vive. Le recul des prix du mobile était de 10,6% en 2014 et 26,6% en 2013.

Les offres forfaits sont essentiellement impactées (-5,7% avec des variations entre -0,4% pour les gros consommateurs, -5,1% pour les forfaits moyens et -12,2% pour les petits consommateurs) alors que le marché des cartes prépayées affiche « une très forte stabilité ». « Deux éléments expliquent cette baisse des prix, explique l’Arcep, premièrement, le développement rapide des offres sans subvention du terminal (offres « SIM only »); deuxièmement, la tendance à l’augmentation des volumes de données dans les offres à tarif constant. » Les services de données ont en effet connu une augmentation de 117% de leur consommation entre juin 2014 et juin 2015.

Arcep prix mobiles


Lire également
Vers une stagnation du marché mobile en France ?
L’accès Internet pour tous, un jackpot pour l’économie mondiale
Le très haut débit toujours porté par la fibre en France en 2015

crédit photo © Frog 974 – Fotolia.com

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur