Les workloads des entreprises basculent rapidement vers le Cloud

CloudDatacentersDSIIAASLogicielsProjets
0 58 Donnez votre avis

Selon une étude, les charges de travail au sein des entreprises tournent de plus en plus sur le Cloud. Elles devraient être 60% en 2018.

Pouvez-vous encore échapper au Cloud ? La bascule est inéluctable et elle est même déjà en marche. Selon le cabinet 451 Research, 41% des workloads des entreprises tournent sur des Cloud public ou privé. En 2018, cette proportion devrait atteindre 60%.

Toujours selon l’étude menée par le cabinet, les entreprises adoptent de plus en plus une approche où le Cloud est la priorité (Cloud first). 38% des entreprises interrogées estiment déjà avoir embrassé cette stratégie. Les européens sont en pointe dans ce domaine avec 42% des organisations disposant d’une politique Cloud first autour de deux axes, le Cloud privé et le Software as a service (SaaS) représentant près de 15% chacun.

L’Europe relais de croissance du Cloud privé et SaaS

Paradoxalement, 451 Research ne prévoit pas une hausse significative de la croissance de l’adoption des Cloud privé dans les deux prochaines années au niveau mondial (13,8% en 2017 et 14,2% en 2018). Par contre, l’Europe connaîtra elle une croissance plus forte (15,6% en 2017 et 16,8% en 2018). Le SaaS reste la star incontestée de l’adoption avec un taux de 23% attendu d’ici la mi-2018.

Et le IaaS dans le monde du Cloud ? Il est pour l’instant dans les limbes du classement avec seulement 6% des workloads qui tournent sur du Cloud public. « Ce taux devrait doubler et le potentiel de croissance est le plus élevé sur l’ensemble des services Cloud », précise Andrew Reichman, directeur de recherche auprès du cabinet d’étude. Il ajoute que « l’adoption du Cloud répond à deux besoins pour les entreprises, agilité et flexibilité des besoins en fonction de leurs volumes d’activité. Le IaaS et le SaaS libèrent les entreprises des travaux coûteux de maintenance sur les datacenters et les infrastructures pour se concentrer sur d’autres tâches comme l’innovation ».

A lire aussi :

Cloud public : près de 200 milliards de dollars de dépenses dans 4 ans

Les entreprises françaises abordent timidement le Cloud hybride

Crédit Photo : Jozsef Bagota-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur