Les liaisons 100G seulement 7 fois plus chères qu’en 10G

Gestion des réseauxOperateursRéseaux
2 5 Donnez votre avis

Dix fois plus performantes que le 10 Gbit/s, les liaisons à 100 Gbit/s s’avèrent plus économiques sur le long terme. Même si les prix restent élevés.

Si les liaisons optiques longues distance à 10 Gbit/s restent majoritairement utilisées, les lignes à 100 Gbit/s deviennent de plus en plus accessibles, économiquement parlant. Selon le « Wholesale Bandwidth Pricing Database » du cabinet TeleGeography (qui étudie plus de 270 000 tarifs des plus de 250 liaisons de 2 Mbit/s à 100 Gbit/s proposées par les opérateurs d’infrastructure sur le marché), les prix du 100 Gbit/s est en moyenne entre 7 et 8 fois plus élevé que le 10 Gbit/s à service comparable alors qu’il apporte 10 fois plus de capacité.

Par ailleurs, plus la distance exploitée est grande, plus les tarifs tendent à baisser. Ce qui est valable aussi bien pour le 100G que le 10G. Selon TeleGeography, le prix moyen des accès internationaux a ainsi reculé de 16% entre les deuxièmes trimestres 2014 et 2015.

Néanmoins, les prix varient évidement selon les régions et si les déploiements sont terrestres ou sous-marins. Le 100G terrestre a ainsi rapidement été adopté en Europe et Amérique du Nord pour répondre à la demande croissante de besoins en bande passante pour s’inscrire aujourd’hui parmi les moins cher du marché. En moyenne, une liaison 100G entre Francfort et Londres se paye 12 412 dollars par mois. Un Chicago-New York est facturé 29 250 dollars. Soit respectivement des baisses annuelles de 24 % et 12 %.

54 000 dollars un Londres-New York

Les liaisons 100G subaquatiques, nouvellement commercialisées, sont évidemment plus élevées. Tout en bénéficiant également de baisses annuelles. A titre d’exemple, une route 100G entre Londres et New York s’élève à 54 000 dollars mensuels (en baisse annuelle de 16%) et un Los Angeles-Tokyo se monnaye 110 000 dollars (-12%).

« Avec la maturité croissante de la technologie 100 Gbit/s et la diminution des coûts d’équipement, les opérateurs de réseau reportent leurs économies de coûts aux consommateurs de bande passante sous la forme de baisses de prix stables, commente Brianna Boudreau, analyste de TeleGeography. Le coût d’achat de base pour 100 Gbit/s de capacité est conséquent pour beaucoup d’acheteurs. Toutefois, lorsque les connexions massives point-à-point sont nécessaires, des économies d’échelle rendent, sur le long terme, cette approche moins onéreuse que d’acquérir de la mise à niveau de capacités supplémentaire. Les clients peuvent en outre bénéficier d’une réduction de la complexité du réseau et du coût global des dispositifs d’interconnexion nécessaires. »

Telegeography 100G prix


Lire également
Connectivité : le 100G s’imposera en 2016 sur le coeur de réseau
Alcatel-Lucent équipe apporte le 100G à Telefónica en Espagne
Tata Communications bascule au 100G

crédit photo © Iscatel – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur