LibreOffice passe en versions 5.2.0 Évolution et 5.1.5 Stable

BureautiqueLogicielsOpen Source
2 12 Donnez votre avis

LibreOffice 5.2 propose une refonte partielle de son interface utilisateur et de nouvelles fonctionnalités. LibreOffice 5.1 passe pour sa part dans le canal stable.

La suite bureautique Open Source LibreOffice passe aujourd’hui en version 5.2. Au menu, la possibilité d’utiliser une interface simplifiée n’affichant qu’une seule barre d’outils. Le logiciel sera alors plus accessible, tout en proposant suffisamment de fonctionnalités pour les utilisateurs occasionnels.

Autres avancées : de nouveaux outils de dessin ; des fonctions prévisionnelles dans le tableur Calc ; une classification des documents selon le standard TSCP (non-business, business, confidentiel, à usage interne) ; une meilleure importation des documents DOCX et RTF ; le support des fichiers issus de Word for DOS, etc.
LibreOffice classification

LibreOffice 5.1.5 pour les professionnels

LibreOffice 5.2.0 Évolution n’est pas la seule sortie de la journée. LibreOffice 5.1.5 fait son entrée dans la branche Stable, et pourra donc être déployé sans crainte en milieu professionnel.

Entre 2011 et 2016, LibreOffice a été téléchargé 140 millions de fois, précise la Document Foundation. Ce projet a ainsi supplanté Apache OpenOffice, qui n’évolue plus depuis 2014 et la version 4.1.2. Dernier déploiement en date, les 8000 postes de la police lituanienne.

Coverity Scan fait état d’un nombre de problèmes pour 1000 lignes de code de 0,00 pour LibreOffice 5.2. Contre une moyenne de 0,61 pour les projets Open Source et de 0,75 pour les logiciels propriétaires. Un record pour ce logiciel complexe, qui compte aujourd’hui 7,8 millions de lignes de code.

Notez que la LibreOffice Conference 2016 se tiendra du 7 au 9 septembre à Brno, en République tchèque. Plus de détails sur cette page web.

À lire aussi :
La communauté Linux renforce son soutien en faveur de LibreOffice
Collaboration en ligne : LibreOffice s’invite dans Nextcloud
LibreOffice 5.1 s’affiche en champion de l’interopérabilité


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur