LibreOffice : Document Foundation et Free Software Foundation font front commun

BureautiqueLogicielsOpen Source
libreoffice
4 12 Donnez votre avis

La Document Foundation se rapproche de la Free Software Foundation Europe afin de favoriser l’adoption de LibreOffice dans les administrations et entreprises.

La Document Foundation, responsable de la suite bureautique LibreOffice, se rapproche de la Free Software Foundation Europe (FSFE). Le conseil consultatif de la Document Foundation accueille la FSFE, alors que cette dernière intègre sa partenaire en tant qu’organisation associée.

Échange de sièges – et de bons procédés – pour ces deux mouvements, qui veulent ainsi montrer leur cohésion, ainsi que leur engagement mutuel en faveur des logiciels libres et de leur diffusion dans les milieux professionnels.

« Nous sommes heureux d’accueillir la Free Software Foundation Europe en tant que membre de notre conseil consultatif. Ensemble, nous serons en mesure de développer davantage l’adoption des logiciels libres en Europe, y compris dans les administrations publiques et les entreprises », explique Eike Rathke, un des directeurs de la Document Foundation, également défenseur des logiciels libres et hacker reconnu de longue date.

Accords en série

Cet accord s’inscrit dans un mouvement de fond visant à tisser des liens entre la Document Foundation et d’autres grands acteurs du monde Open Source.

L’organisation s’est ainsi rapprochée récemment de la GNOME Foundation et de KDE e.V., les responsables des deux environnements de bureau les plus populaires du monde Linux. Voir à ce propos notre précédent article, « La communauté Linux renforce son soutien en faveur de LibreOffice ».

À lire aussi :
The Document Foundation (LibreOffice) dévoile son bilan 2015
LibreOffice passe en versions 5.2.0 Évolution et 5.1.5 Stable
Collaboration en ligne : LibreOffice s’invite dans Nextcloud


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur