Linaro met en fonction son Cloud ARM 64 bits

CloudComposantsPoste de travailServeurs
ARM
2 2 Donnez votre avis

Le DeveloperCloud permet d’accéder à des serveurs ARM de test. Une solution proposée par Linaro, qui est maintenant activée.

Le marché des serveurs ARM tarde à décoller. Si les offres sont de plus en plus nombreuses, rares sont celles proposées dans le commerce, et accessibles aux développeurs. Un défaut qui freine la mise en place d’un écosystème logiciel autour de la plate-forme serveur ARM 64 bits.

Linaro vient de mettre en route de son DeveloperCloud, qui permet d’accéder à des serveurs ARM en mode Cloud. Une offre dédiée avant tout aux développeurs et testeurs, qui avait été présentée en mars, mais qui tardait à ouvrir ses portes.

Plusieurs OS sont accessibles, comme CentOS, Debian, RHEL et Ubuntu. À terme, il sera possible de choisir entre des serveurs équipés de puces AMD, Cavium, Huawei, Qualcomm, etc. À noter : il s’agit ici d’un Cloud de type OpenStack. Deux emplacements sont proposés pour les serveurs : Cambridge, Royaume-Uni ; Austin, États-Unis. D’autres sont prévus en Chine, Amérique du Nord et Europe.

En attendant des cartes mères accessibles

L’initiative de Linaro est à rapprocher de celle d’IBM, qui a lui aussi lancé un Cloud gratuit autour de ses puces Power. Voir l’article « IBM lance SuperVessel son Cloud Power8 gratuit ».

Sur le front des serveurs ARM, la seule carte mère disponible sur le marché français est équipée d’une puce AppliedMicro X-Gene. Il se murmure qu’une nouvelle offre X-Gene pourvue d’un processeur bien plus attractif pourrait être proposée fin 2016, début 2017.

À lire aussi :
Linux 4.7 se penche sur les processeurs de nouvelle génération
Linux passe au 64 bits sur le Raspberry Pi 3
Excellente santé pour le bientôt japonais ARM


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur