LinkedIn Lookup : un réseau social peut-il gérer l’annuaire d’entreprise ?

AppsBig DataData & StockageLogicielsMobilitéRessources Humaines
3 31 Donnez votre avis

LinkedIn propose une application mobile gratuite pour gérer les contacts des employés au sein de l’entreprise. Une façon de faire grossir sa base d’utilisateurs et d’engranger des données précises sur les profils de l’organisation.

LinkedIn pour gérer l’annuaire d’entreprise ? La suggestion peut sembler saugrenue – confier toutes les données de son organigramme à un réseau social qui réalise 60 % de son chiffre d’affaires dans le recrutement semble pour le moins hasardeux -, sauf qu’elle est des plus sérieuses. Le réseau social vient en effet de lancer une application mobile gratuite – Lookup – dont c’est la vocation. Dans une contribution sur le blog de LinkedIn, Ankit Gupta, chef de produit sénior au sein du réseau social BtoB, explique que lorsqu’il a co-fondé Pulse en 2010, il est rapidement devenu difficile de connaître tous les membres de la start-up au fur et à mesure qu’elle grossissait. Cette difficulté peut se traduire par un déficit de productivité.

C’est à partir de ce constat qu’a été développée l’application mobile gratuite Lookup facilitant la recherche et la découverte des profils des collaborateurs officiant au sein de la même entreprise.

Une application qui répond à un réel besoin si on en croit les résultats d’une étude menée… par LinkedIn. En avril dernier, un sondage du réseau social professionnel, auprès de 814 employés, dévoilait opportunément qu’en Amérique du Nord, seulement 38% des professionnels avaient recours à l’Intranet de leur société. De surcroît, 58% admettaient qu’ils pourraient être plus efficaces s’ils étaient en mesure de trouver facilement des collaborateurs dotés de compétences spécifiques.

Moisson de données

Autre chiffre révélateur des lacunes dans les annuaires d’entreprise, toujours fourni par le réseau social : 30% des membres qui utilisent LinkedIn chaque mois pour rechercher d’autres personnes accèdent aux profils de personnes de leur société, ajoutent nos confrères de ITespresso.

Très simple, l’application Lookup permet de trouver facilement des collègues et de connaître leur profil. On s’identifie en utilisant son adresse e-mail professionnelle. Après quoi, on peut chercher (via un outil de recherche multicritères) et accéder au profil de n’importe quel collaborateur de la société qui dispose d’un profil LinkedIn, même s’il n’a pas installé Lookup. On retrouve toutes les informations habituellement présentes sur le réseau social, ainsi que l’adresse e-mail et le numéro de téléphone professionnels. Il ne reste plus qu’à contacter ses collègues soit depuis l’application, soit via un canal classique (e-mail, téléphone).

Schématiquement, les réseaux créés avec Lookup seront des sous-domaines du réseau social public, au sein desquels les utilisateurs pourront gérer les droits d’accès aux informations partagées.

Pour LinkedIn, Lookup apparaît comme un levier pour faire grossir sa base d’utilisateurs – en faisant basculer des entreprises entières sur le réseau social – et pour engranger un maximum de données pointues sur ces profils (comme l’e-mail professionnel ou le nombre de fois qu’un profil est consulté par les collaborateurs d’une entreprise, indicateur de la place centrale que tient telle ou telle personne dans une organisation). Un atout non négligeable pour son activité de recrutement. Dans le document détaillant ses derniers résultats annuels, LinkedIn décrit cette activité de la façon suivante : « Nous fournissons un accès à notre base de données de candidats tant en recherche active d’un emploi qu’en recherche passive avec LinkedIn Recruiter, qui permet aux équipes de recrutement des entreprises d’identifier des candidats en fonction de leur industrie, fonction, localisation, expérience, formation et d’autres critères. »

Pour l’heure, Lookup est uniquement disponible sur iOS mais le sera ultérieurement sur Android.

A lire aussi :

Linkedin, des investissements qui inquiètent les analystes
LinkedIn rend Open Source Pinot, son outil d’analyse en temps réel
Emploi et Big Data : LinkedIn ouvre ses données aux chercheurs


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur